Comment investir dans l’immobilier sans payer plus d’impôts

Illustration de l'investissement dans l'immobilier

Investir dans l’immobilier est très tentant lorsqu’on désire développer son patrimoine. Beaucoup se lancent dans l’aventure mais se trouvent surpris face aux frais cachés qu’un investissement immobilier peut cacher. Impôts sur le revenus des loyers, sur la fortune, taxe d’habitation… les surprises sont nombreuses pour les moins renseignés. Voici quelques solutions pour les éviter.

La loi Pinel, une incitation à l’investissement

Prolongée jusqu’au 31 décembre 2017, la loi Pinel s’adresse aux particuliers souhaitant investir dans l’immobilier neuf. Grâce à ce dispositif, le propriétaire peut déduire une partie du prix d’achat en fonction de la durée de location choisie. De cette sorte, la réduction d’impôt s’élève à 12 %, 18 % ou 21 % pour des engagements de location de respectivement six, neuf et douze ans, la déduction se calculant sur un montant de 300 000 euros maximum.

Il est également judicieux de recourir à un crédit afin que les revenus locatifs ne viennent s’ajouter aux revenus d’activité imposables. Les intérêts d’emprunt de crédit sont en effet déductibles des loyers ainsi moins fiscalisés.

À noter également que les loyers pratiqués sont plafonnés et que les ressources du locataire doivent être inférieures à un certain seuil.

La loi Censi-Bouvard pour les résidences de service

La loi Censi-Bouvard s’adresse aux propriétaires investissant dans une location meublée de résidence de service, comme les résidences étudiantes, souvent à proximité des facultés, les résidences senior ou les EHPAD (établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes).

Ce dispositif présente un avantage fiscal consistant à déduire 11 % du prix total de l’investissement, et ce pendant neuf années consécutives. Il faut donc s’engager à louer la structure pendant au moins neuf ans.

La LMNP et la LMP

L’achat d’une location de meublé, qu’elle soit professionnelle ou non, peut se faire sous les statuts respectifs de LMP ou LMNP. Cette formule est destinée aux propriétaires souhaitant louer leur bien immobilier meublé. Si structure est une résidence de service, elle ne pourra cependant pas cumuler les avantages de la LM et de la loi Censi-Bouvard. L’avantage fiscal réside dans la déduction possible des intérêts d’emprunt du montant des loyers, pouvant même aller jusqu’à les rendre non imposables.

Le dispositif Malraux, soutien au patrimoine français

Et pour les amoureux des bâtiments authentiques, la loi Malraux soutien les investisseurs désireux de restaurer et conserver le patrimoine architectural français afin de le louer nu. Il fait bénéficier d’une réduction d’impôts de 30 % sur les travaux réalisés, à hauteur de 100 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*