La mérule est un champignon connu pour infester les habitations. Elle est particulièrement dangereuse, car elle se propage rapidement, notamment aux boiseries. Comment prolifère ce champignon ? Comment l’identifier et s’en débarrasser ? Voici nos conseils.

Qu’est-ce que la mérule ?

Vous soupçonnez une infestation des boiseries de votre logement ? Vous souhaitez revendre votre maison et dans ce but vous pensez entreprendre des travaux pour optimiser vos diagnostics immobiliers ? Savoir identifier et traiter la mérule peut vous être utile.

La mérule est un champignon de consistance molle. Elle se fixe au bois, le pourrit, le détruit. Les planchers et les charpentes sont particulièrement attaqués. Tout bois encastré ou adossé comme les plinthes, les poutres sont une cible privilégiée.

Il n’existe pas de diagnostic spécifique obligatoire. Toutefois, un expert peut vous aider à l’identifier. Une fois l’infestation établie, les propriétaires doivent la déclarer à la mairie de leur domicile. Dans le cadre d’une vente, elle doit aussi être clairement notifiée aux futurs acheteurs du bien.

Comment prolifère la mérule ?

Elle se développe dans un milieu humide, sombre et mal ventilé

Ce champignon parasite est lignivore. C’est-à-dire qu’il se nourrit du bois. Il affectionne toutes les essences et plus particulièrement les résineux tels que le pin et l’épicéa. Il naît sous certaines conditions. L’humidité associée à l’obscurité et une mauvaise circulation de l’air forment un environnement favorable. C’est pourquoi la mérule se développe particulièrement dans les endroits confinés de votre maison.

Elle se propage rapidement

La mérule se développe le plus souvent dans les endroits sombres de la maison. C’est un champignon colonisateur. Sa vitesse de propagation peut être très rapide. Elle peut prendre plusieurs dizaines de centimètres par semaine. Cherchant à se nourrir, elle court d’une boiserie à une autre. Elle peut tout à fait contaminer les maisons mitoyennes. C’est pourquoi un signalement est essentiel pour prémunir les voisins et leur permettre d’agir en prévention.

Comment savoir si votre maison est infestée par la mérule ?

Ce champignon se présente sous différents aspects selon l’environnement dans lequel il évolue. Dans un milieu sombre, il est blanc et cotonneux, ses filaments ressemblent à une sorte de voile. Avec davantage de lumière, il devient marron et prend l’aspect d’une poudre. Cette couleur est synonyme de multiplication. À ce stade, elle produit de nombreux spores. Ceux-là peuvent être à l’origine d’allergie.

La détection des premiers signes d’infestation n’est pas forcément chose facile. D’une part, la mérule peut rester en sommeil plusieurs années avant de se propager rapidement. D’autre part, il est bien souvent nécessaire de démonter les boiseries pour évaluer l’ampleur des dégâts. Aucun diagnostic obligatoire dédié à la mérule n’est imposé, toutefois faire appel à un expert est vivement conseillé. Il pourra par exemple effectuer des prélèvements pour les analyser en laboratoire. Vous aurez ainsi la certitude de l’infestation par la mérule et pourrez envisager un traitement adéquat.

Comment traiter la mérule dans le bois ?

Une fois le diagnostic effectué avec certitude, vous pouvez alors envisager un traitement contre la mérule. Sachez toutefois qu’il n’existe pas de solution toute faite. Chaque logement étant particulier, le traitement devra l’être également. Quoi qu’il en soit, laisser le champignon se propager pourrait avoir des conséquences désastreuses pour vos boiseries. Vos poutres et revêtements pourraient se fragiliser. Certains ont vu leur pied passer au travers de leur plancher.

Pour se débarrasser de la mérule dans le bois, l’appui d’un professionnel est nécessaire. Il pourra identifier et éliminer les points d’eau dans les pièces contaminées. Une fois l’humidité supprimée, il pourra favoriser la ventilation de ces mêmes pièces. La mérule étant vulnérable à la chaleur, il pourra aussi vous proposer de faire monter drastiquement les températures à l’intérieur de votre maison grâce à un matériel spécifique. Une autre technique consiste à désinfecter la zone à l’aide de produits chimiques. Le recours aux traitements fongicides se fait après un diagnostic précis. Il peut par ailleurs être néfaste à votre habitation et ses habitants dans la mesure où certains produits contiennent des composants toxiques.

Comment éviter la naissance de la mérule dans le bois ?

Si un cas a été déclaré dans votre commune ou si vous avez un doute, alors se renseigner sur ce champignon est très important. Pour éviter l’apparition de la mérule, il faut entretenir un environnement qui lui est défavorable. Vous devez faire en sorte d’aérer un maximum vos pièces les plus confinées. Ne gardez pas vos vieux planchers, retirez-les quand bien même ils sont dans des pièces où vous n’allez jamais. Car c’est justement dans des lieux isolés qu’ils émergent en toute discrétion. Autre point de vigilance : ne camouflez pas vos murs humides. L’étouffement favoriserait grandement l’apparition du champignon.

L’idéal est toujours la prévention. Dans la mesure où l’élimination des mérules peut être compliquée, le mieux est d’éviter leur naissance au sein de votre habitation. Dans quelle que pièce que ce soit, du sous-sol à la sous-pente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici