Difficile de se passer d’une couette naturelle lorsque l’on s’y habitue. Douce et moelleuse à souhait, elle permet de sublimer toutes vos nuits. Avec cet élément incontournable de votre literie, bien-être et chaleur sont toujours au rendez-vous pour tous les membres de la famille. Quels avantages offre-t-elle ? Comment la choisir convenablement et quel entretien lui apporter ?

La couette naturelle, de multiples avantages

Légères, confortables et douces, les couettes naturelles séduisent par leurs caractéristiques intéressantes. Sans surprises, elles offrent de nombreux avantages.

Les couettes naturelles, pour une qualité de sommeil incomparable

Les utilisateurs des couettes naturelles le savent bien : les essayer revient généralement à les adopter. Cela s’explique principalement par la présence du duvet dont elles sont souvent constituées. Mais avant tout, de quoi s’agit-il ?

Le duvet est une matière naturelle prélevée sur le ventre et les ailes de certains volatiles. Il s’agit principalement du canard et de l’oie. Bien qu’il fasse partie du plumage de ces animaux, il ne doit toutefois pas être confondu avec leurs plumes. En effet, il est bien plus léger que ces dernières et ne représente que 10 % du plumage. Le duvet d’oie est plus cher que le duvet de canard car il est plus rare.

De plus, le duvet est naturellement chaud et possède un pouvoir gonflant nettement supérieur à celui des plumes ou des couettes en fibres synthétiques. Contrairement à ces dernières, il ne se tasse pas facilement dans le temps et assure une bonne circulation de l’air, ce qui lui permet d’évacuer convenablement l’humidité et la transpiration nocturne. Vous avez ainsi l’assurance de profiter d’un bon sommeil réparateur.

Les couettes naturelles en duvet assurent une bonne isolation thermique. Le duvet est adapté aussi bien en été qu’en l’hiver. En été, il vous suffit d’opter pour une couette naturelle ultralégère qui affiche un faible grammage. Elle vous apportera de la fraîcheur, en particulier si vous transpirez beaucoup. Par contre à la saison hivernale, une couette avec un grammage important sera votre plus fidèle allié si vous êtes du genre frileux. Vous pourrez alors lutter efficacement contre le froid nocturne. Laissez-vous tenter par des couettes 240×260 naturelles made in France, qui en plus d’être naturelles et douces, vous offriront tout l’espace dont vous avez besoin pour dormir sereinement avec votre partenaire.

Disponibles sur de nombreux sites de vente en ligne, ces couettes sont déclinées en plusieurs modèles : couette été, hiver ou couette quatre saisons. Vous trouverez certainement celle qui répond le mieux à vos besoins. Toutefois, pour vous assurer de la qualité du modèle choisi, pensez à vérifier la présence du label Oeko-Tex 100 qui témoigne de l’absence d’allergène ou de métaux lourds.

Assurez-vous également que les labels EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) et OFG (Certification Origine France Garantie) sont présents. Le premier vient appuyer l’excellence d’un savoir-faire artisanal ou industriel. Quant au second, il vous permet d’être rassuré sur l’origine française de votre couette, ce qui est également un gage de qualité.

Un lit avec une couette dessus

Une couette hypoallergénique et anti acarien

Les couettes naturelles en duvet grâce à leur grande respirabilité, leur aération et leur capacité à éliminer l’humidité offrent un terrain hostile à la prolifération des acariens. On ne peut pas en dire autant des couettes synthétiques comme tendent à le démontrer certaines études. Pour cette raison, les couettes naturelles sont particulièrement recommandées pour les personnes allergiques.

Grâce à leurs propriétés hypoallergéniques, les couettes naturelles neuves n’ont pas besoin de traitement drastique contre les micro-organismes.

Une longue durée de vie

Les couettes avec un garnissage naturel vieillissent mieux que les couettes synthétiques. Si elles sont bien conçues, leur durée de vie est en moyenne de 10 à 15 ans, ce qui est bien supérieur à celle de leurs cousines synthétiques. Cela s’explique par la structure du duvet qui offre une plus grande résistance que celle des fibres synthétiques. Ces dernières ne dépassent pas 5 à 10 ans d’utilisation. Bien qu’elles soient plus chères, les couettes naturelles sont un excellent investissement sur le long terme.

Bien choisir sa couette naturelle en duvet

Les couettes naturelles incorporent les mêmes matériaux et de ce fait peuvent se ressembler. Toutefois, elles sont loin d’être identiques. Il convient d’avoir des critères objectifs pour faire un choix judicieux.

La taille

Certaines personnes font l’erreur de choisir une couette trop ajustée à la taille de leur matelas. Dans ces conditions, la couette ne parvient toujours pas à couvrir l’intégralité de la surface du lit. Pour un confort optimal, il est préférable de prévoir un débordement de 30 à 40 cm de chaque côté du lit. Grâce à cela, vous éviterez les entrées d’air au moindre mouvement. De plus, vous êtes rassuré si vous bougez énormément durant votre sommeil.

Vous pouvez également tenir compte du nombre de personnes à couvrir ainsi que de leur morphologie. De façon générale, considérez les tailles suivantes :

  • 140 x 200cm ou 200 x 200 cm pour un matelas d’une place de 90 cm de large ;
  • 260 x 240 cm pour les matelas deux places d’une largeur de 160 à 180 cm ;
  • 280 x 250cm ou 300 x 250 cm pour des lits king size…

Une femme entrain de dormir dans un lit sous une couette

Le grammage et l’indice de chaleur de la couette

Le grammage ou densité d’une couette représente le poids du garnissage de cette dernière. Il varie généralement de 175 g/m² pour les couettes ultralégères d’été, à 500 g/m² pour les couettes plus chaudes adaptées à l’hiver.

En ce qui concerne l’indice de chaleur, il est positivement lié au grammage de la couette. C’est un indicateur de la performance thermique de celle-ci. Il est mesuré par une échelle de chiffre allant de 1 à 6 selon la marque ou l’enseigne. En fonction de ses valeurs, vous pouvez avoir une couette :

  • très légère,
  • légère,
  • tempérée,
  • chaude,
  • très chaude.

L’indice de chaleur vous fournit ainsi un repère utile pour choisir votre couette selon la saison et la température de votre chambre. En hiver, vous pouvez opter pour une couette très chaude au lieu d’augmenter le chauffage de votre chambre. Vous ferez par la même occasion des économies sur votre facture énergétique. Pour un confort optimal, vous pouvez vous tourner vers les couettes tempérées ou les couettes quatre saisons qui peuvent s’utiliser toute l’année.

Le garnissage de la couette

Le garnissage de la couette naturelle est un élément essentiel si vous espérez profiter véritablement de ce fameux bonheur sous la couette. Il est en plumes ou en duvet ou plus généralement une combinaison des deux. Ces deux matières naturelles sont bien appréciées pour leurs capacités thermorégulatrices.

Cependant, pour bénéficier d’un confort et d’une sensation de bien-être optimale, préférez les couettes naturelles en duvet qui offrent un garnissage de qualité. Si vous en avez les moyens, laissez-vous tenter par les modèles ultra haut de gamme 100 % duvet. À défaut, si le garnissage de la couette naturelle doit être un mélange de plumes et de duvet, assurez-vous que ce dernier soit majoritaire.

Une question demeure cependant : quel type de duvet choisir pour votre couette ? Vous aurez le choix entre celui d’oie ou de canard. Les deux sont d’excellents choix. Toutefois, le duvet d’oie à maturité a un pouvoir gonflant supérieur à celui du canard et il est plus chaud. Pour un confort thermique équivalent, un garnissage en duvet d’oie exigera moins de matière que celui du canard. Ce dernier est par contre bien plus accessible, car il est le moins cher des deux.

Si vous privilégiez le duvet de canard, nous vous recommandons le made in France. Ce type de duvet possède un pouvoir gonflant bien supérieur à celui d’autres canards (Chine). Il offre ainsi le meilleur rapport qualité prix, même en comparaison de celui de l’oie. Compte tenu du nombre suffisant de canards disponibles, le duvet de ces derniers est garanti sans plumage à vif. Cela peut être un critère déterminant pour ceux qui ont à cœur la condition animale.

Veillez également à la présence de la mention « neuf ». Si cette dernière est absente, vous êtes probablement en présence d’un duvet recyclé. Il provient généralement d’oreillers, de couettes ou de linges usagers. Il a certes subi un traitement anti acarien, mais n’offre généralement pas le même pouvoir gonflant que le duvet neuf.

Plus rare, le garnissage des couettes naturelles peut être fait à base d’autres matières douces et légères comme :

  • le coton,
  • la laine,
  • la soie,
  • les fibres de bambou (connues pour leur action désodorisante et leur propriété antibactérienne).

L’enveloppe et le piquage de la couette

L’enveloppe a pour fonction de maintenir les duvets et plumettes à l’intérieur de la couette. Afin de remplir parfaitement ce rôle, son tissage doit être particulièrement dense. Ce dernier est exprimé en nombre de fils par cm². Pour les couettes naturelles en duvet, des valeurs comprises entre 100 et 150 g/cm² sont idéales.

L’enveloppe participe indéniablement au confort de la couette. Choisissez donc convenablement sa matière. Celle-ci peut être de la soie, du bambou, de la percale ou du coton. Ce dernier est la matière premium par excellence en particulier dans sa version pure et bio. Il assure une évacuation optimale de l’humidité.

Quant au piquage de la couette, il est tout aussi important. Il permet le maintien du duvet grâce à l’entretoise. Préférez toujours le piquage en carreau qui permet de préserver l’homogénéité du garnissage. Votre couette est alors parfaitement équilibrée sur toute la surface.

Ma couette naturelle, comment l’entretenir ?

Pour lui garantir une bonne durée de vie, commencez par la secouer chaque matin. Ce geste simple permet de lui redonner tout son gonflant.

En ce qui concerne le lavage de la couette naturelle, il est recommandé de le faire au pressing. Un professionnel qualifié saura tenir compte de sa composition afin de ne pas l’abîmer. Il ne faut en aucun cas abuser de cette opération au risque de dégrader votre couette. Un nettoyage annuel est amplement suffisant. Pensez à protéger votre couette d’une housse. Cela vous évitera de devoir la laver fréquemment.

Élément incontournable de la literie, la couette naturelle en duvet vous permet d’inoubliables nuits grâce à sa douceur, sa légèreté, sa chaleur et son pouvoir gonflant. Privilégiez le made in France, qui rime avec couette de qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici