Le Service statistique de la sécurité intérieure (SSMI) a publié le bilan « Insécurité et délinquance » pour l’année 2019. Les cambriolages enregistrent une stabilité sur l’ensemble du territoire, mais ils sont en hausse concernant certaines régions, comme les Hauts-de-France et la Bourgogne-Franche-Comté.

233 100 victimes

Pour cause de pandémie, le bilan statistique de 2019 est arrivé tardivement, il était initialement prévu pour le 31 mars 2020. Il vient compléter la première photographie de la délinquance en 2019 publiée en début d’année. Même si les chiffres restent stables quant à l’année 2018, le nombre total de victimes de cambriolages enregistrés en 2019 s’élève à 233 100, soit un taux d’environ 4,9 victimes pour 1 000 habitants en moyenne. Les ruraux et les citadins sont impactés quasiment de la même manière par ce fléau.

Deux ensembles de départements à forts taux de cambriolages de logements se démarquent : du Nord jusqu’à l’Île-de-France en passant par l’Est du bassin parisien, de la Vallée-du-Rhône jusqu’au pourtour méditerranéen. En outre, la Loire-Atlantique, la Gironde et la Haute-Garonne figurent parmi les départements les plus touchés par les cambriolages de logements en 2019. Le montant moyen du préjudice matériel s’établit à environ 6 400 euros, selon l’étude de l’Observatoire national de la délinquance 2019 sur la criminalité.

Protéger sa maison

Pour se prémunir d’un désagrément aussi lourd, il est conseillé de ne pas éveiller les soupçons avec une boîte débordant de lettres, ce serait le signe évident de votre absence. L’installation de système de protection, comme des caméras de surveillance différentes, provoque un effet dissuasif très efficace, les cambrioleurs cherchant davantage la simplicité. Vous pouvez aussi vous doter d’une portée d’entrée blindée résistante.

Il faut également penser à fermer correctement les fenêtres et les volets de son logement. Pour vivre heureux, vivons cachés : il est recommandé de ne pas communiquer ses dates de départ en congés sur Internet.

Enfin, il ne faut pas hésiter à s’intéresser à l’actualité de son quartier pour savoir si des voisins ont été victimes d’un vol, car la commission d’un premier cambriolage accroît le risque qu’un second soit commis à proximité et rapidement.

Des indications pour 2020

La Police a aussi publié un tableau de bord qui donne des indications sur la criminalité durant l’année 2020. Même si les périodes de confinement ont provoqué une baisse des cambriolages, comparée au nombre d’infractions enregistrées en 2019 à la même période, les chiffres sont automatiquement remontés à la hausse dès l’assouplissement de l’astreinte à domicile. Dès le mois de mai 2020, par exemple, les cambriolages augmentaient de 114 %.

L’été est souvent une période propice aux infractions, il est donc intéressant de se rapprocher du dispositif Opération Tranquillité Vacances, appelé « OTV ». Il suffit de remplir un formulaire pour que les forces de l’ordre réalisent des patrouilles devant votre domicile. Ce service est entièrement gratuit.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici