La nouvelle est tombée comme un cheveu sur la soupe. L’Etat est actuellement en train de revoir son soutien aux producteurs d’énergie photovoltaïque pour les parcs solaires. Certaines aides attribuées entre 2006 et 2010 vont être revues à la baisse, afin d’économiser quelques centaines de millions d’euros par an.

Seuls les plus gros contrats sont concernés

Cette nouvelle annoncée concerne les plus gros contrats qui ont été signés entre 2006 et 2010. Durant ces années, les aides financières étaient significatives malgré les coûts faibles engendrés par le photovoltaïque. Ce nouveau dispositif viserait, pour l’heure, près de 800 contrats représentant la somme pharamineuse de 600 millions d’euros par an.

Si ce dispositif entrait en vigueur, les finances publiques pourraient épargner jusqu’à 400 millions d’euros d’économie par an. Fort heureusement, les particuliers et les agriculteurs sont épargnés par cette restriction budgétaire.

Chiffres de l’autoconsommation en France en 2020 : où en sommes-nous ?

L’autoconsommation photovoltaïque a connu une ascension fulgurante au cours de ces dernières années en France. Les particuliers, qui sont de plus en plus nombreux à vouloir bénéficier des avantages de l’autoconsommation, équipent leur habitation de divers aménagements tels que des volets roulants solaires ou des panneaux photovoltaïques. L’autoconsommation représenterait, à ce jour, une capacité de production de 283 MW. L’intérêt des Français pour la production décarbonée d’électricité est grandissant. Cette tendance s’est davantage développée grâce à une baisse importante du prix des cellules photovoltaïques amorcée il y a environ dix ans.

Produire sa propre énergie est devenu à la fois une solution d’énergie rentable, mais permet aussi aux foyers d’être autonomes. Autrement dit, cela permet aux habitants d’être moins confrontés aux coupures d’électricité. Une politique œuvrant pour le développement de l’autoconsommation photovoltaïque a notamment été un facteur déterminant dans cette démarche tournée vers la transition énergétique. Dans certains cas, le surplus d’énergie verte produite peut être revendu à un distributeur d’énergie.

L’Etat encourage les Français dans cette démarche

Dans le cadre de la transition énergétique qui tend à se démocratiser à travers le monde, le gouvernement encourage la population à opter pour l’autoconsommation avec vente du surplus à un distributeur d’énergie. L’autoconsommation avec vente du surplus est aujourd’hui une solution accessible aux particuliers valorisée par l’Etat. Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour aider financièrement les Français dans leurs travaux d’économie d’énergie.

Il existe notamment l’autoconsommation totale de l’électricité. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette solution ne signifie pas l’indépendant à 100 % du réseau d’énergie électrique. Être autoconsommer signifie que la production d’énergie est consommée en priorité, avant de consommer celle du réseau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici