Chaque année, en France, des milliers de piscines sont construites dans les résidences privées. Il en existe de différents types, chacun avec ses avantages et inconvénients. Vous avez aussi prévu de profiter d’une piscine cet été, mais ne savez pas quel type d’installation choisir ? Voici une sélection des bassins les plus pratiques pour votre extérieur.

Misez sur les piscines hors sol, faciles à installer

Les critères à considérer pour installer une piscine dans sa propriété concernent le coût, l’espace disponible, mais aussi les contraintes administratives et l’entretien. Face à toutes ces exigences, l’une des solutions les plus pratiques pour profiter des plaisirs de la baignade chez soi est d’opter pour une piscine hors sol. Il s’agit d’une structure qui se décline sous plusieurs formes et qui permet de bénéficier de toutes les joies d’un bassin classique. L’installation de la plupart des modèles ne nécessite pas d’autorisation particulière contrairement aux piscines enterrées. La piscine hors sol est une solution à la fois pratique, facile d’utilisation et économique. On la retrouve en plusieurs versions avec des matériaux différents.

La piscine gonflable

La piscine gonflable est une structure généralement faite en PVC (Polychlorure de vinyle). Elle doit être gonflée avant d’être remplie d’eau. Il s’agit d’une solution très économique, facile d’utilisation et qui nécessite peu d’entretien. Elle est généralement destinée aux enfants et est déconseillée si vous avez des animaux à la maison, en raison de la fragilité du revêtement.

La piscine autoportée

Si vous recherchez une option beaucoup plus pratique que la précédente et très facile à installer, portez votre choix sur la piscine autoportée.

Comme on peut le voir sur Mypiscine.com, ce type de piscine présente le même aspect visuel qu’une structure gonflable. Également faite en PVC (toile plus épaisse), seul le boudin à son extrémité doit être gonflé. Elle dispose sur sa paroi de deux trous afin d’installer la pompe pour la filtration de l’eau.

L’installation de cette piscine est possible, même si le sol n’est pas parfaitement stable. Son entretien se révèle par ailleurs assez simple. Le coût de sa mise en place est aussi bas, mais il s’agit d’une piscine relativement fragile. Il faut éviter de s’appuyer sur son bord et elle doit être rangée pendant l’hiver.

enfants qui jouent dans une piscine hors sol

La piscine tubulaire

Cette forme de piscine est assez proche de la piscine autoportante en raison de sa toile en PVC, mais il s’agit d’une structure beaucoup plus solide. Elle est montée sur une armature en tube d’acier qui lui confère stabilité et solidité.

Cette piscine a l’avantage d’être disponible sous plusieurs formes et de différentes tailles. Elle s’adapte à tout type de besoins. Contrairement à la piscine autoportante, elle peut rester en extérieur pendant l’hiver et résiste mieux aux animaux. Il s’agit également d’une solution très économique et son entretien est aussi facile que celui des bassins précédents. Cependant, cela ne peut se faire qu’avec un robot nettoyeur, qui, quant à lui, convient plus aux piscines hors sol rigides.

La piscine en bois

Classée dans la catégorie des bassins à paroi rigide, la piscine en bois est une option à la fois esthétique, très pratique et assez économique. Elle est conçue en bois, avec un revêtement intérieur, le liner de piscine, en PVC. Son achat et son installation n’impliquent pas de grosses dépenses.

La piscine hors sol en bois est une solution à la fois naturelle et durable qui offre tous les avantages d’un bassin classique. Elle est livrée en kit et peut être démontée et remontée à un autre endroit du jardin. Elle peut être utilisée en toute saison et être protégée par un abri ou une bâche de piscine. Pour lui donner plus de caractère, il est possible de construire une terrasse en bois tout autour.

Notons toutefois que, même si le bassin en lui-même ne nécessite pas d’entretien contraignant, la structure en bois nécessite plus d’attention. Il est possible que cette partie de la piscine soit faite en composite, pour avoir plus de résistance à l’usure et nécessiter moins d’entretien.

La piscine en acier

Ce type de bassin est une variante de la piscine rigide et une version plus solide de la précédente. Il s’agit en effet de la même structure que la piscine en bois, avec un revêtement en liner pour l’étanchéité. Elle est aussi livrée en kit et s’installe très facilement. Elle fait d’ailleurs partie des piscines les plus faciles à entretenir. Le revêtement en acier peut se présenter sous l’aspect du bois, pour offrir le côté esthétique de ce dernier, tout en vous garantissant les avantages de l’acier.

En dehors des piscines hors sol qui allient facilité d’entretien, praticité et économie, il existe d’autres types de piscines qui présentent aussi de nombreux avantages.

une pisicine hors sol tibulaire

Tournez-vous vers les bassins semi-enterrés

Les piscines semi-enterrées sont des installations dont la bordure n’a pas le même niveau que celui du sol. Elle présente une hauteur d’environ 50 cm au-dessus du sol. Il s’agit d’un compromis entre les piscines hors sol et les bassins enterrés. Elle bénéficie de la même structure qu’une piscine classique et peut nécessiter le même matériel de filtration et d’entretien.

Il s’agit en effet de piscines hors sol installées dans un trou peu profond, ce qui renforce leur structure et les met à l’abri d’éléments qui pourraient les endommager. Elles peuvent alors être de grande taille comme une piscine classique. Leur contour est parfois en bois, en composite ou en acier. Ce type de piscine présente alors une grande facilité d’entretien et se révèle assez économique en termes de coût d’installation et d’achat du matériel. Elle peut inclure un dispositif de sécurité pour protéger les enfants des chutes.

Pensez aux piscines enterrées

La piscine enterrée est le type de bassin le plus connu, d’où son appellation de piscine classique. Elle a l’avantage de bénéficier d’une plus grande longévité que tous les autres types de piscines. Elle peut se présenter sous une multitude de formes et son entretien, même s’il est un peu plus contraignant, peut se faire avec tout type de produits et de matériel.

Sa construction et son revêtement peuvent être réalisés avec différents matériaux (béton, carrelage, liner, bois, etc.). Elle reste toutefois le type de piscine le plus difficile à installer et le plus coûteux, du point de vue de la mise en place et de l’entretien.

Parmi les différents types de piscines, chacune d’elles présente des avantages et des inconvénients. Il vous faudra donc faire votre choix en fonction de vos besoins, de votre budget et de l’espace disponible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici