Le jardin prend de plus en plus d’importance dans la vie quotidienne des Français, surtout depuis les périodes successives de confinement pour lutter contre la Covid-19. Avoir un espace de verdure bien aménagé fait rêver bon nombre d’entre nous. Voici plusieurs éclairages sur les tendances « outdoor » phares du moment qui s’inspire du style britannique.

Le jardin, un espace privatif de plus en plus adulé

D’après de nombreuses statistiques recueillies au cours des derniers mois, les ménages français se tournent de plus en plus vers les biens immobiliers qui disposent d’un carré de verdure. La situation sanitaire actuelle a d’ailleurs amplifié l’envie d’optimiser les espaces intérieurs et extérieurs des habitations.

En ces temps particulièrement troublés, se sentir bien chez soi est devenu plus qu’important. À l’heure où la saison estivale approche à grands pas, optimiser son espace extérieur est devenu une préoccupation majeure pour un grand nombre de propriétaires.

Il peut parfois être difficile de créer son carré de verdure. De nombreux professionnels, comme certains paysagistes de Fontainebleau, proposent aux particuliers des services leur permettant de créer leur propre jardin. Depuis peu, les paysagistes s’inspirent des jardins anglais. Voici plusieurs éclairages sur cette tendance émergente dans le monde botanique.

Les jardins à l’anglaise ont la cote

Les jardins anglais ont un charme sans pareil. Connu pour être abondant de végétation, ce style inspire de nombreux jardiniers à l’heure actuelle. Pendant longtemps, les jardins légendaires d’Angleterre ont influencé les paysages résidentiels aux quatre coins du globe. Vers la fin du 18ème et au début du 19ème siècle, de nombreux ouvrages tels que le « The English Flower Garden », écrit par l’auteur William Robertson, ont contribué à la conception du style actuel des jardins anglais.

D’autre part, la conceptrice et l’auteure Gertrude Jekyll a également introduit le concept de bordures à thème. Ce dernier est la fois unique et riche en couleurs. En outre, la plantation des bandes diagonales s’est notamment démocratisée sur le sol anglais au fils des années. Chaque année, pendant la saison printanière, des designers reconnus dans le milieu présentent les fleurs et espèces végétales les plus spectaculaires.

Cet événement se déroule annuellement à la Royal Horticultural Society (RHS). Il s’agit d’une organisation caritative de jardinage. À l’approche de l’été, les experts en la matière ont récemment donné quelques conseils sur comment concevoir un jardin anglais.

Comment créer un jardin anglais ?

Entre les pelouses vertes et luxuriantes, les bordures de fleurs et d’herbes, en passant par les haies, les jardins anglais sont d’une beauté qui rivalise avec les autres styles botaniques. Il est possible de se sentir en Grande-Bretagne, rien qu’en suivant quelques conseils pour créer un jardin à l’anglaise.

Il existe aujourd’hui différentes manières pour imiter ce style à la fois coloré et authentique. Découvrez quelques idées de plantes à choisir pour adopter le style anglais qui se démocratise à grande vitesse dans les jardins publics et privés :

Le « hardscape » et le « softscape », deux notions à connaître

Les jardins anglais sont composés de matières solides et de substances douces. Par définition, les notions appelées « hardscape » et « softscape » s’opposent. Elles permettent de concevoir un paysage fonctionnel. Le « hardscape » désigne la matière dure du jardin. Cela concerne, par exemple, les éléments décoratifs souvent utilisés. Bien souvent, le béton, les pierres ou encore les briques, sont utilisés. À l’inverse, le « softscape », regroupe les matières douces telles que les fleurs vivaces, les plantes succulentes, les arbres ou encore les arbustes.

Globalement, les fonctionnalités du « hardscape » englobent les parties dites « dures » et « mobiles » du paysage. Le gravier, le pavage ou encore les pierres sont souvent utilisées pour créer un jardin anglais. En parallèle, les fonctionnalités du « softscape » désignent les plantes disponibles dans une variété de formes, de tailles de couleurs ou encore de texture. Une fois que les bases principales sont bien intégrées, voici quelques idées de plantes utilisées par les jardiniers anglais.

Quelles sont les plantes à privilégier ?

S’agissant du type de végétaux couramment utilisés, les plantes vivaces et annuelles, les herbes ornementales, les roses ainsi que les arbustes sortent du lot. Ces éléments de conception sont les conseils de base à savoir avant de se lancer dans l’élaboration d’un espace vert aux allures anglaises. La plupart du temps, on retrouve les vivaces dans les jardins d’Angleterre.

Les plantes de jardin, phlox, sont particulièrement utilisées. Ces plantes vivaces hautes et accrocheuses permettent de décorer les bordures dans les jardins anglais. Les fleurs roses, violettes, blanches ou lavande sont à privilégier. Sensibles à l’oïdium, les plantes de phlox sont à surveiller dans les zones humides et chaudes.

D’autre part, les hortensias sont souvent plantés dans les jardins anglais. Du rose tendre au bleu, cette plante est relativement facile à entretenir et à cultiver. Cette variété de plante est plutôt résistante aux parasites et aux maladies. Les cosmos ou encore les soucis font aussi partie des vivaces annuelles qui popularisent les jardins anglais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici