Les mini-pelles, également connues sous le nom de pelles compactes, sont fréquemment utilisées dans les projets de construction. Si vous hésitez à opter pour la location de mini-pelle sur un futur projet, cet article est fait pour vous !

La location d’une mini-pelle en vaut-elle la peine ?

Malgré leur taille, les mini-pelles sont puissantes et peuvent effectuer de nombreux travaux : creuser des trous, démolir de petites structures, creuser des étangs de jardin et même déneiger. En fait, les mini-pelles sont idéales pour les travaux ne pouvant être réalisés à l’aide d’une simple pelle ou d’autres outils de base et permettront une efficacité sans faille.

Ce qu’il faut bien vérifier avant de creuser : le terrain

Si vous prévoyez d’entreprendre des travaux qui impliquent de creuser, il est important de savoir s’il existe des travaux de services publics sous le terrain que vous avez choisi. Les conduites de gaz, les conduites d’eau, les câbles électriques et les câbles à fibres optiques sont tous situés sous terre. Vous devez contacter toutes les entreprises de services publics concernées pour vérifier ce qui est enterré sous l’endroit où vous envisagez de creuser afin d’éviter des dommages qui pourraient s’avérer coûteux et de vous protéger contre le risque de tomber sur quelque chose de dangereux.

Et aussi les conditions du sol

Lorsque vous optez pour la location de mini-pelle ou d’accessoires tels que des forets diamantés, il est nécessaire de connaître l’état du sol à l’endroit où vous allez creuser. Si le sol est très mou, vous devrez creuser des fondations plus profondes que si le sol est très ferme. La profondeur de creusement peut donc nécessiter une pelle plus grande, avec une plus grande profondeur de creusement.
Si le sol est très dur, vous aurez peut-être besoin d’une mini-pelle de 3 tonnes avec une force de creusement beaucoup plus importante. De même, si vous devez briser et enlever des matériaux de surface tels que du goudron ou du béton, vous devrez peut-être envisager de louer un marteau hydraulique, qui correspondrait davantage à ce type de travaux.

Louer quelle mini-pelle ?

Au moment de louer une mini-pelle, les principaux facteurs à prendre en compte sont la profondeur de creusage, la hauteur de déversement et le poids opérationnel. Ces trois facteurs affectent généralement le modèle et la dimension de la machine que vous allez choisir, car ils ont un impact direct sur le niveau de productivité lors de l’utilisation.

Avant de vous décider pour un modèle en particulier, comparez vos besoins spécifiques avec les caractéristiques de la machine afin de voir si elles correspondent. Une mini-pelle insuffisamment puissante n’aura pas la capacité ou les fonctionnalités nécessaires pour accomplir un travail plus important de manière efficace (sans parler de la sécurité). Et même s’il peut sembler que plus c’est gros, mieux c’est, une machine trop grande peut causer des dommages inutiles sur le site tout en consommant des quantités superflues de carburant diesel.

Combinez la mini-pelle avec la location d’une carotteuse à béton

Tous les constructeurs chevronnés savent qu’un excellent projet dépend principalement des machines de forage utilisées. C’est pourquoi ils investissent dans les meilleures carotteuses hydrauliques ou électriques, en fonction de leurs prédispositions. Choisir les bonnes machines de forage ainsi que la bonne mini-pelle est cruciale pour la réussite de vos projets.
Tournez-vous vers la bonne location de carotteuse à béton avec le bon équipement pour prendre les choses en main.

Qu’est-ce qu’une carotteuse à béton ?

Généralement fabriquée en acier galvanisé ou autre métal résistant, la carotteuse permet de percer des trous avec précision et facilité, même en travaillant avec des matériaux difficiles comme le béton, le ciment ou la pierre. Cet outil de grand format et particulièrement robuste est conçu pour percer le béton et d’autres matériaux à l’aide d’une mèche très large, parfois appelée cloche ou scie. En fonction de la nature du matériau, vous pouvez choisir entre le carottage à sec et le carottage humide.

Le secret pour travailler avec ces matériaux difficiles est le revêtement en diamant de la mèche, qui la rend extrêmement résistante à l’usure. La carotteuse offre une précision et des performances exceptionnelles.

Pourquoi louer une carotteuse à béton sèche ou une carotteuse hydraulique ?

Lorsqu’il est possible et pratique de l’utiliser, le carottage est toujours plus facile à réaliser avec une carotteuse hydraulique. Cette méthode est fortement recommandée pour les travaux en extérieur et pour le forage de diamètres importants.

L’eau aide à réduire la friction, ce qui contribue à éliminer le bruit, les vibrations et la chaleur, ainsi que la poussière. Le forage à sec est recommandé pour les travaux intérieurs où le recours à l’eau est peu pratique, mais prévoyez un aspirateur. Pour les travaux extérieurs et les diamètres plus larges, l’hydraulique est recommandée.

3 points importants pour choisir la bonne carotteuse à béton

Fréquence d’utilisation

Pour une utilisation fréquente et intensive ou pour des diamètres supérieurs à 182 mm, louez une carotteuse à béton fixe. Un outil capable de fournir une puissance suffisante pour effectuer ce type de travaux est moins pratique avec un modèle portable. Pour une utilisation moins fréquente, optez pour un modèle plus petit. Si vous changez fréquemment d’endroit, choisissez un modèle portable.

Site d’utilisation

Comme le carottage hydraulique est peu pratique pour la plupart des travaux d’intérieur, louez une carotteuse à sec et épargnez-vous la corvée du nettoyage. Vous n’aurez pas à passer la serpillière, mais il faudra éliminer la poussière ; dès lors, munissez-vous d’un aspirateur. Si la question de l’eau ne se pose pas, privilégiez une carotteuse hydraulique pour réduire l’usure et pour préserver au mieux la machine.

Taille et profondeur

Une carotteuse à 220 V de 2000 W fera l’affaire pour les carottages de moins de 500 mm, mais il convient de vous orienter vers une carotteuse à 380 V d’au moins 4000 W pour les carottages plus profonds.

fred rédac

Frédéric, âgé de 44 ans, est un rédacteur passionné qui contribue avec cœur et authenticité au site Habitatnews. Originaire d’une petite ville de province, il a toujours été fasciné par les questions d’urbanisme et de développement durable. Après des études en journalisme, Frédéric a décidé de mettre sa plume au service de ses convictions, en choisissant de se spécialiser dans les enjeux liés à l’habitat et à l’environnement.

C’est avec une approche terre-à-terre et une véritable empathie pour les problématiques quotidiennes des gens que Frédéric aborde ses sujets. Il cherche constamment à dépasser la simple information pour offrir à ses lecteurs des articles enrichissants, pratiques et inspirants. Que ce soit à travers des conseils pour un mode de vie plus durable ou en mettant en lumière des initiatives locales innovantes, il aspire à faire la différence dans la vie de ses lecteurs.

Frédéric est également un fervent défenseur de la cause animale et s’engage régulièrement dans des actions bénévoles, ce qui enrichit sa perspective et sa sensibilité aux différentes formes de vie cohabitant dans nos espaces urbains. C’est un homme engagé, dont la curiosité et l’ouverture d’esprit sont les moteurs d’une écriture vivante et profondément humaine. En dehors de son travail, il aime se ressourcer dans la nature, pratique le vélo et la photographie, des hobbies qui lui permettent de capturer et de partager la beauté du monde qui l’entoure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici