Le jardinage est un art qui demande patience, attention et technique. Pour obtenir un jardin épanoui et sain, il est important d’accorder du temps et de l’énergie à sa pratique. Heureusement, les astuces des jardiniers qui souhaitent profiter au maximum de leurs cultures ne manquent pas. L’une de ces astuces consiste à utiliser le calendrier lunaire pour planifier ses travaux de jardinage. Voici comment le calendrier lunaire peut vous aider à réussir dans cette activité passionnante.

Les bases du calendrier lunaire

Le calendrier lunaire suit les cycles de la lune et permet aux jardiniers d’atteindre une culture plus efficiente et harmonieuse. Les forces d’attraction exercées par la lune sur notre planète influencent aussi les plantes et donc peuvent avoir un impact sur vos cultures. Il faut savoir que la lune modifie son rapport à la Terre environ tous les 29 jours, on appelle ce cycle complet le synode ou mois lunaire. Les différentes phases lunaires sont :

  • La Nouvelle Lune
  • Le Premier Quartier
  • La Pleine Lune
  • Le Dernier Quartier

Chaque phase prend ≈ 7 jours et influence différemment les plantes. Tenir compte de ses spécificités peut améliorer considérablement la qualité de votre jardin. Voici quelques indications générales liées aux phases lunaires.

Nouvelle Lune

  • activation de la croissance des plantes en dû à la lumière croissante
  • stimulation des processus vitaux, notamment la germination et la floraison.
  • idéal pour planter : primevères, géraniums ou plantes bisannuelles (ex : choux)

Premier Quartier

  • croissance continue et active, surtout du côté végétatif
  • bien pour l’entretien, tel que le binage ou la taille légère
  • avantage les plants à fruits : courgettes, concombres, tomates…

Pleine Lune

  • agues sur les tiges stimulées par l’intensification de la gravité
  • bien pour les récoltes et autres entretiens comme la taille douce
  • plantes vivaces et bulbeuses : échalotes, carottes, betteraves…

Dernier quartier

  • intensification de certaines activités souterraines au détriment de la végétation
  • phase propice aux greffes et soins apportés aux racines
  • idéale pour semer/planter arbustes et fruitiers

Calendrier lunaire : est-ce seulement une question d’éclairage ?

Outre l’influence de la lumière sur les plantes découlera des caractéristiques ci-dessus, les forces d’attraction exercées par la Lune en fonction de sa position dans le ciel ont également un impact. Par exemple, lorsque la lune s’élève, certains mouvements sont favorisés dans les plantes, tandis que lorsque la lune descend, certains processus souterrains tels que la pousse des racines seront privilégiés. Il est donc conseillé de prendre également en compte ces mouvements ascendants ou descendants de la lune pour optimiser votre jardinage.

Tout ce qu’il faut retenir

Il apparaît clairement que tenir compte du calendrier lunaire et des phases lunaires permet aux jardiniers de profiter pleinement des cycles naturels pour obtenir des récoltes survitaminées. Vous pouvez donc adapter vos travaux au jardin à chaque étape du cycle lunaire :

  • Nouvelle Lune : planter les fleurs et certaines bisannuelles
  • Premier Quartier : entretenir et prioriser les plantations à fruits
  • Pleine Lune : récolte, taille douce et semis d’échalotes et carottes
  • Dernier Quartier : greffes, soins des racines et plantation d’arbustes

N’hésitez pas à consulter régulièrement un calendrier lunaire dédié au jardinage pour garder une trace précise des dates importantes et ainsi mettre toutes les chances de votre côté pour un jardin épanoui et heureux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici