Le Goji (Lycium barbarum) est un petit arbuste originaire de Chine. Il produit en abondance des baies rouges, légèrement sucrées et peu acides, appelées baies de goji, qui contiennent une multitude de bienfaits pour l’organisme. Que diriez-vous d’apprendre à cultiver le Goji dans votre jardin ou en pot ?

Qu’est-ce que l’arbuste à Goji ?

Le Lycium barbarum est un petit arbuste appartenant à la famille des Solanacées. En grandissant, il prend une forme buissonnante et peut atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur. Ses baies sont commercialisées sous le nom de “Goji” en Europe.

Les bienfaits des baies de Goji

Ces petites baies rouges ressemblent à de petites cerises allongées et sont très prisées pour leurs nombreux bienfaits sur la santé. Elles sont notamment riches en :

  • Vitamines C, B1, B2, B6
  • Minéraux et oligo-éléments (fer, cuivre, zinc)
  • Acides aminés essentiels
  • Antioxydants

Ces propriétés leur confèrent un effet positif sur le système immunitaire, la prévention du vieillissement cellulaire et la lutte contre l’anémie.

Les conditions de culture du Goji

Le Lycium barbarum peut être cultivé au jardin ou en pot. Voici les principales conditions et étapes pour réussir sa culture.

Le sol

L’arbuste à Goji est peu exigeant en matière de sol. Il tolère une large gamme de sols, allant des sableux aux argileux, mais il préfère un sol bien drainé et riche en matières organiques. Un pH légèrement acide à neutre (6-7) est recommandé.

L’exposition

Le goji apprécie les endroits ensoleillés et supporte assez bien la chaleur. Choisissez donc un emplacement au soleil ou à mi-ombre pour votre arbuste. Évitez toutefois de l’exposer aux vents forts, qui peuvent abîmer ses branches. Il résiste également très bien au froid et peut supporter des températures jusqu’à -25°C.

Les étapes de culture du Goji

Pour cultiver un Goji avec succès, suivez les étapes suivantes :

  1. Plantation : Plantez le Goji au printemps ou à l’automne, en respectant une distance d’au moins 1 mètre entre les plants. Vous pouvez ajouter du compost ou du fumier lors de la plantation pour enrichir le sol.
  2. Arrosage : Le Goji a besoin d’un arrosage régulier durant sa première année de croissance, puis d’un arrosage modéré une fois installé. Veillez à ne pas inonder le sol pour éviter le pourrissement des racines.
  3. Taille : Taillez votre Goji au printemps ou en automne pour garder un port compact et favoriser la production de fruits. Supprimez les branches sèches, malades ou trop faibles et raccourcissez les autres branches selon la forme souhaitée.
  4. Protection : Si vous cultivez le Goji en pot, rentrez-le à l’abri du gel en hiver et placez-le dans un endroit lumineux mais frais (environ 10°C). Pour le protéger des parasites tels que les pucerons ou les acariens, traitez préventivement avec des produits naturels comme l’huile de neem ou les solutions à base de pyrèthre.

Récolte et utilisation des baies de Goji

Les baies de goji peuvent être récoltées dès qu’elles atteignent une couleur rouge intense, généralement entre juin et octobre. Pour préserver leurs qualités nutritionnelles, il est préférable de les consommer fraîches, sinon elles peuvent être séchées au soleil sur une grille ou déshydratées à basse température. Elles peuvent être utilisées en cuisine dans diverses recettes : jus, smoothies, salades de fruits, mueslis, yaourts, pâtisseries… Les possibilités sont infinies ! Alors pourquoi ne pas essayer de cultiver vous-même votre propre arbuste à goji, pour profiter à la fois de sa beauté et de ses bienfaits sur votre santé ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici