Dans la démarche vers la décarbonation de l’industrie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, le stockage d’énergie renouvelable est essentiel. Une start-up a développé une solution innovante en exploitant la capacité thermique de la roche pour créer d’énormes batteries.

Le besoin urgent de décarboner l’industrie

Avec les difficultés liées à l’approvisionnement en énergies renouvelables comme le solaire ou l’éolien, qui par nature ne sont pas produites de manière constante, la décarbonation de l’industrie est devenue une urgence climatique. Pour y répondre, différentes approches sont mises en œuvre pour optimiser et faciliter le stockage de ces énergies intermittentes.

La start-up a réussi à mettre au point une méthode unique pour stocker l’énergie solaire ou éolienne grâce à ces batteries thermiques surdimensionnées.

Utiliser la roche comme support de stockage d’énergie

L’innovation de cette entreprise se trouve dans l’utilisation de la roche comme support de stockage d’énergie. L’idée est simple : utiliser la capacité thermique intrinsèque de la roche pour emmagasiner et restituer l’énergie produite par des panneaux solaires ou des éoliennes.

Pour cela, des cavités souterraines sont creusées dans la roche, où l’énergie électrique obtenue à partir des sources renouvelables est convertie en chaleur grâce à des résistances. Cette chaleur est ensuite stockée dans la roche et peut être extraite sous forme d’énergie thermique ou électrique selon les besoins.

Les avantages de cette méthode de stockage

Cette méthode de stockage offre plusieurs avantages :

  • Un rendement élevé, allant jusqu’à 80%
  • Une durée de vie longue, supérieure à 30 ans sans entretien
  • Aucune pollution environnementale liée au stockage de l’énergie
  • Une faible coût lié à l’exploitation de ces batteries souterraines
  • La possibilité de stocker d’importantes quantités d’énergie pour une utilisation ultérieure

En exploitant la capacité thermique intrinsèque de la roche, cette start-up répond à la demande croissante de stockage d’énergie durable et décarbonée.

D’autres avancées dans le domaine du stockage d’énergie

Bien que l’utilisation de la roche comme support de stockage d’énergie soit novatrice, elle s’inscrit dans une série d’avancements technologiques visant à améliorer la performance et la durabilité des systèmes de stockage d’énergie.

Les batteries sodium-ion

Par exemple, l’entreprise française Tiamat, créée à l’initiative de chercheurs du CNRS, développe et commercialise des batteries sodium-ion. Ces dernières présentent un potentiel important pour le stockage d’énergie à grande échelle, grâce à leur faible coût, leur densité énergétique supérieure aux batteries lithium-ion et leur meilleure durée de vie.

Les supercondensateurs et les batteries à flux

D’autres approches incluent les supercondensateurs, qui peuvent stocker et libérer rapidement de grandes quantités d’énergie, ou encore les batteries à flux, adaptable à différentes tailles et offrant une longue durée de vie.

  • Le stockage d’énergie dans la roche
  • Les batteries sodium-ion
  • Les supercondensateurs
  • Les batteries à flux

Toutes ces innovations contribuent à l’essor des énergies renouvelables en facilitant leur intégration au réseau électrique et en répondant aux besoins énergétiques fluctuants des industries décarbonées.

Un avenir prometteur pour le stockage d’énergie renouvelable

Avec la croissance rapide du marché des énergies renouvelables et la demande accrue pour des solutions efficaces en matière d’approvisionnement et de stockage d’énergie, il est clair que l’innovation dans ce secteur reste essentielle.

Que ce soit avec cette méthode novatrice de stockage d’énergie dans la roche ou d’autres avancées technologiques, il est impératif de redoubler d’efforts pour parvenir à une transition énergétique durable et respectueuse de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici