Si la plupart des particuliers vivent dans un appartement ou une maison, d’autres choisissent aujourd’hui un hébergement plus insolite : la tiny house. Depuis 2020 et l’arrivée de la crise sanitaire, les constructeurs de la petite maison voient leur carnet de commandes s’agrandir à une vitesse faramineuse. Un engouement mondial pour un logement écoresponsable, mobile, modulable et design. Envie de vous projeter ou de savoir comment décorer la vôtre ? Voici quelques astuces pour décorer votre tiny house !

Tiny house : explications d’un succès mondial

« Depuis la rentrée 2020, nos ventes ne cessent de croître » déclare un constructeur français des fameuses « tiny house », heureux d’avoir eu à embaucher quatre personnes de plus ces derniers mois. Ces petites maisons écoresponsables, mobiles et modulables rencontrent un succès grandissant à travers le monde. Et pour cause : lassée des habitations classiques trop côtoyées pendant les périodes de confinement, la population souhaite désormais profiter d’une petite maison secondaire, synonyme de liberté.

Sur les réseaux sociaux, les tiny house rencontrent un franc succès, notamment sur Instagram où elles réunissent plus de 2,3 millions de publications. D’abord plébiscitées par les États-Unis, le Canada et l’Australie, les petites maisons rencontrent de plus en plus de succès sur le sol français. À savoir que dans l’Hexagone, les tiny house sont soumises à des normes plus strictes : les dimensions ne doivent pas excéder 12 mètres de long pour 2,55 mètres de large, pour une surface au sol de 30 m².

La tiny house permet de vivre en extérieur et à n’importe quel endroit. Sa petite taille lui confère malgré tout un certain confort, supérieur à celui d’une caravane ou d’une roulotte. Les petites maisons sont par ailleurs construites avec des matériaux particulièrement isolants, ceci pour mieux contrôler la consommation énergétique et réduire l’impact environnemental.

Les constructeurs soulignent la diversité des profils de leurs acheteurs : retraités, familles ou jeune couple, tous ont répondu à l’appel de cet hébergement léger, autonome et mobile. Entièrement personnalisable, la tiny house peut être aménagée selon le souhait de chaque propriétaire.

Comment optimiser son espace de vie ?

Les tiny house sont particulièrement petites, comme leur nom l’indique. Pour vivre convenablement, un mot d’ordre : l’optimisation. Chaque centimètre carré doit être pensé et conçu pour perdre un minimum d’espace et pouvoir faire entrer une salle de bain, une chambre, une cuisine et un espace de vie.

La plupart des tiny house possèdent une chambre en mezzanine pour pouvoir gagner de la place en hauteur. Concernant la cuisine, exit le frigo américain et les robots volumineux, place aux étagères suspendues et aux petites cuisinières. Que les futurs acheteurs se rassurent, les tiny house sont souvent bien plus grandes à l’intérieur que ce que l’on croit. Par ailleurs, pour rappel, les tiny house peuvent jouir, en France, d’une surface pouvant aller jusqu’à 30 m².

Pour éviter d’alourdir sa petite maison, mieux vaut choisir d’opter pour du mobilier de petite taille. Les propriétaires peuvent, par exemple, facilement trouver sur le marché un petit meuble tv avec des casiers modulables et un petit frigo, facile à encastrer. Les tabourets de cuisine sont par ailleurs très appréciés, ils permettent à l’usager de gagner en place en les glissant sous une table haute après utilisation.

À noter que les tiny house sont réfléchies et conçues par les constructeurs pour dégager un maximum de surface aux utilisateurs. Les propriétaires ne manqueront donc pas de placards, de tiroirs ou d’autres systèmes de rangement intégrés.

Opter pour une décoration cocooning

Si l’aménagement ne supporte pas beaucoup d’originalité, la décoration, elle, appartient à chaque tiny houseur. En général, il est conseillé aux propriétaires d’opter pour des matériaux naturels tels que le bois, et une décoration cocooning et champêtre. Respect de l’environnement et voyage au grand air, telles sont les promesses offertes par la tiny house. Pour rester en cohérence, mieux vaut donc opter pour une décoration délicate et naturelle. Besoin d’idées ? Voici les grands classiques de la tiny house :

  • Des plantes, beaucoup de plantes : qui dit « nature » dit « plante » ! Pour une tiny house cocooning, il ne faut surtout pas lésiner sur la verdure. Plantes en pot, suspendues ou grimpantes, elles participeront à la création d’un espace chaleureux, bucolique et de bien-être.
  • Des tissus et des matériaux naturels : la toile de jute, le lin, le bois ou le bambou sont parfait pour décorer sa petite maison dans le respect de l’environnement et pour créer l’ambiance naturelle recherchée.
  • Un éclairage chaleureux : pour se sentir bien chez soi, l’éclairage fait parfois toute la différence. Pour un gain de place et un design tendance, il est conseillé d’opter pour de petites loupiottes suspendues ou de fines guirlandes à placer sur la rambarde des escaliers.
  • Du blanc : pour agrandir l’espace, rien de tel que la couleur blanche. De petites touches de couleurs peuvent également venir égayer la tiny house sur quelques meubles soigneusement choisis. On opte cette année pour le vert émeraude, pour une touche végétale supplémentaire.
  • Quelques finitions : des tapis berbères et quelques tableaux sur les murs permettent de personnaliser et de finir avec délicatesse la décoration de sa tiny house.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici