De nombreux propriétaires souhaitent améliorer les équipements de chauffage de leur habitation. Que ce soit par volonté de réduire sa facture ou pour améliorer son empreinte écologique, ils se tournent ainsi vers de nouveaux systèmes, tels que la pompe à chaleur. Du prix aux aides disponibles, suivez le guide pour prévoir le budget de votre installation.

Déterminer le type de pompe à chaleur souhaitée

La première étape avant de pouvoir calculer le budget potentiel de votre installation est de déterminer le type de pompe à chaleur qu’il vous faut. Il existe en effet différents systèmes, utilisant par exemple diverses énergies ou proposant de la réversibilité. L’avantage premier qui peut vous pousser à opter pour une pompe à chaleur, en effet, sont les économies importantes qui peuvent être réalisées. Celles-ci s’expliquent, entre autres, par les énergies que vous pouvez choisir. En prime, les pompes à chaleur peuvent parfois également servir de climatisation lors des périodes de chaleur. Elles allient ainsi économies et confort.

Quel type d’énergie choisir pour sa pompe à chaleur ?

Le principe d’une pompe à chaleur est donc d’utiliser l’énergie du sol, de l’air ou de l’eau pour produire son électricité. Le catalogue de pompe à chaleur de ces experts vous permet notamment de vous renseigner plus en détail sur cet équipement. Il servira autant à chauffer ou rafraîchir votre maison que, par exemple, à chauffer l’eau de votre piscine. Vous devrez choisir un des systèmes suivants à installer dans votre domicile :

  • géothermique, pour un système sol-sol, sol-eau ou sol-air ;
  • aérothermique, soit un fonctionnement air-air ou air-eau ;
  • aquathermique, aussi appelée pompe à chaleur eau-eau. 

Se renseigner sur les procédés de fonctionnement des pompes à chaleur

Au-delà du type d’énergie de votre système, la pompe à chaleur pourra fonctionner avec différents procédés :

  • une détente directe, avec un seul circuit ;
  • un système mixte, avec deux circuits, l’un frigorigène et l’autre avec eau chaude ;
  • des fluides intermédiaires, avec trois circuits : frigorigène, eau chaude et eau avec de l’antigel.

À noter, les pompes à chaleur air-air ou air-eau seront forcément équipées d’un fonctionnement direct ou mixte. Vous pouvez ainsi faire votre choix d’équipement en fonction de ces informations et des énergies souhaitées. Un professionnel sera en mesure de vous aiguiller, notamment en fonction des chauffages de votre domicile.

Quel est le prix moyen d’une pompe à chaleur ?

Pour vous aider à effectuer votre choix, si votre logement permet plusieurs propositions, il peut être avantageux de pouvoir projeter un prix. Le budget de l’installation et de l’achat d’une pompe à chaleur peut, en effet, être décisif dans votre choix. À savoir, vous pouvez potentiellement bénéficier des aides France Rénov’ pour réaliser cette installation. Les prix seront forcément des estimations, car tout dépendra de l’équipement réel choisi. Ce dernier, en effet, peut être plus onéreux selon le fabricant ou selon les fonctionnalités proposées.

De manière générale, vous pouvez estimer un budget allant de 5 000 à 15 000 € pour une pompe à chaleur fournissant une maison de 100 m². L’échelle est aussi large parce que les prix se différencient de beaucoup selon s’il s’agit d’une pompe à chaleur aérothermique ou géothermique. Les équipements sol-eau et eau-eau, en effet, sont plus compliqués à installer et demandent ainsi davantage de budget de main d’œuvre.

Pour prévoir votre budget, vous pouvez toutefois estimer les données suivantes :

  • une pompe à chaleur air-air coûtera en moyenne environ 100 € par m2, soit autour de 6 000 à 10 000 € ;
  • un équipement air-eau, lui, aura une moyenne de 65 à 90 € par m2, pour un total allant entre 8 000 à 16 000 € ;
  • une pompe à chaleur sol-eau ou eau-eau, pour sa part, pourra coûter entre 10 000 € à 20 000 € selon le type de capteur choisi.

Installation et entretien : quel budget pour une pompe à chaleur ?

En prime du coût de l’équipement lui-même, il faut également compter le prix de la pose. Il est recommandé de s’entourer des services d’un professionnel pour réaliser l’installation. Par conséquent, selon le terrain et les prérequis pour le bon fonctionnement de la pompe à chaleur, le budget peut aller de 1 500 à 5 000 €. L’intervention d’un professionnel est recommandée pour plusieurs raisons. Ce dernier, d’abord, s’assure que la pompe à chaleur choisie correspond à votre habitation. Il vérifiera, par exemple, la puissance et le niveau de performance nécessaire selon votre superficie et vos besoins en chauffage. 

Il faudra également veiller à assurer un entretien régulier de votre pompe à chaleur. C’est une donnée à prendre en compte dans votre budget, car ce sont des frais qui seront généralement annuels. Depuis l’été 2020, en effet, un nouveau décret vous oblige à réaliser, au minimum tous les deux ans, l’entretien de votre pompe à chaleur. Jusqu’alors, cette obligation n’était valable que pour les chaudières. Ce dernier vous assure, sur le long terme, que la performance de votre équipement reste au meilleur niveau. Considérez, par exemple, un contrat d’entretien avec un chauffagiste. Ces derniers ont un prix allant de 150 à 250 € par an, en moyenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici