De nombreuses personnes s’adonnent au bricolage et entreprennent de rénover des vieilles maisons ou autres logements. Afin que ces rénovations soient bien réussies, il existe des matériaux contemporains faciles à poser et au rendu très naturel. C’est le cas du parquet flottant en chêne.

Le parquet flottant, facile à poser et plusieurs avantages

Le plancher flottant est un revêtement de sol qui se pose facilement. Il faut que la surface du sol soit lisse. Ce sol peut être bétonné ou être recouvert d’un ancien carrelage. Une sous-couche est posée puis, il suffit de clipper les lames de plancher flottant une fois coupées à la bonne dimension. Ce type de matériel recouvrant un sol est d’une grande stabilité, résiste très bien aux différentes températures et s’entretient simplement à l’aide d’un aspirateur et d’un peu d’eau savonneuse sur une serpillière.

Le parquet flottant doit être posé en commençant par le centre d’une pièce dans sa partie longitudinale. Les lames sont à placer de préférence dans le sens de la lumière pour éviter les reflets désagréables pouvant faire sortir les éventuels petits défauts. Le parquet flottant en chêne est un revêtement moderne facile à poser. Il est en bois naturel et peut se poser dans chaque intérieur. Il convient très bien pour la rénovation d’une vieille maison, mais peut aller également au sol d’un appartement contemporain.

Les différents types de parquets flottants : stratifié, massif et contrecollé

parquet en bois

Il existe différents parquets flottants. Dans cette niche de marché, les parquets flottant se déclinent en plusieurs gammes, comme par exemple : en chêne massif, en chêne foncé, en chêne clair, etc. Des collections de parquets stratifiés ou de parquets contrecollés font partie des produits les plus plébiscités par les propriétaires de maison. Généralement, un parquet contrecollé comporte une lame de bois noble, dont l’épaisseur est d’au moins 2,5 mm.

Certains parquets sont vernis et d’autre huilés. Les teintes se déclinent du plus clair au plus foncé. Outre le bois de chêne, il est possible de choisir d’autres essences pour un plancher flottant comme le pin, le châtaignier et bien d’autres encore. Dans ce cas, il est conseillé de choisir un bois très dur surtout si la pièce où il va être posé est à grand passage. L’aspect des lattes peut aussi se choisir, car elles existent avec effet raboté ou poncé. Leur largeur et longueur diffèrent.

Attention à ne pas choisir des lattes trop longues ou trop larges si la pièce est petite. De nombreux parquets flottants en chêne sont compatibles avec un chauffage au sol basse température. Faire le choix d’un plancher flottant en chêne est très judicieux pour la facilité de pose, l’aspect confortable et luxueux et pour le prix restant assez raisonnable face aux autres matériaux conçus pour recouvrir les sols. De plus, c’est un excellent isolant thermique et phonique.

Quel type d’entretien faut-il pour un parquet en bois ?

Selon la nature du parquet, les techniques de nettoyage diffèrent. Que ce soit un parquet en bois massif, un sol flottant ou un sol stratifié en lames ou clipsables, les produits d’entretien ne seront pas les mêmes. Avant de s’atteler au nettoyage d’un parquet flottant en bois, il faut en premier lieu le dépoussiérer.

Pour éliminer les résidus de poils coincés entre les lames, l’aspirateur ou le balai seront les meilleurs alliés. Idéalement, l’aspirateur devrait être doté de roulettes, au risque de laisser des traces d’impact ou de rayer le sol. Globalement, pour nettoyer un parquet flottant en chêne, deux solutions se distinguent :

Un balai microfibre et de l’eau savonneuse

Après avoir passé un coup de balai sur le sol, une serpillière sèche fera l’affaire. À savoir qu’un parquet flottant supporte mal l’humidité, d’où l’importance de bien essorer le matériel de nettoyage. Pour conserver l’aspect du parquet flottant, tout type de produit d’entretien abrasif est à éloigner le plus loin possible du plancher en bois. Un produit gras comme une huile est aussi à bannir. D’ordre général, un produit naturel fait la part belle aux parquets en bois flottant.

Le savon de Marseille, le savon noir ou encore une tasse de vinaigre blanc diluée dans quatre litres d’eau chaude, sont idéals pour laver un parquet flottant en bois. Après avoir appliqué le produit, une serpillière humide sera de mise pour essuyer le parquet flottant. Par précaution, il est conseillé de tester le produit au préalable sur une petite surface du sol, dans un coin d’une pièce par exemple.

parquet bois femme nettoyage

Autre solution : la vapeur

Nettoyer un parquet flottant en chêne peut notamment se faire grâce à une alternative encore plus douce : la vapeur. Cette solution permet d’éviter l’usage de produits agressifs tels que des détergents. Le nettoyage d’un sol en bois avec de la vapeur permet d’éliminer toutes sortes de germes, d’acariens ou encore de bactéries qui polluent les pièces de l’habitat.

La vapeur libérée sous pression ne convient toutefois pas aux parquets en bois massif. Pour maximiser les résultats, certaines entreprises de nettoyage expertes dans le domaine proposent des services de nettoyage à la vapeur.

Faire disparaître des rayures

Si par mégarde en déplaçant du mobilier ou des objets ont causé des rayures sur le parquet flottant, voici une astuce qui pourrait bien aider à éradiquer le problème. Avec un simple raviveur ou polish, il est possible d’éliminer des rayures ou des traces d’usure sur le sol. En renouvelant cette opération, le parquet flottant retrouvera, à force, ou peu à peu, son aspect originel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici