Avec des températures qui descendent parfois en dessous de zéro, on n’a qu’une envie, rester bien au chaud chez soi et ne surtout pas s’occuper de son jardin. Pourtant, c’est le moment idéal pour préparer l’emplacement de votre futur coin potager. Et pour cela, nul besoin de vous casser le dos à retourner la terre.

Bêcher, c’est dépassé

Qui n’a jamais entendu que pour préparer un coin potager, il fallait avant tout commencer par le désherber, mais surtout par retourner la terre. Une pratique aujourd’hui décriée car dans tout bon jardin, dorénavant, on ne bêche plus :

  • c’est fatiguant et ça casse le dos. En soi, c’est déjà une raison suffisante.
  • la dégradation des végétaux par les champignons, les micro-organismes et par la faune du sol est aérobie. Cela signifie qu’elle nécessite de l’oxygène. Les végétaux enfouis ne pourront donc plus être dégradés.
  • le fait de retourner la terre détruit la faune du sol, en premier lieu les vers de terre. Ce sont pourtant des alliés du jardinier qui labourent et enrichissent gratuitement votre sol. De plus, ils travaillent sans relâche 365 jours par an et 24/24h.
Promo
Einhell Motobineuse électrique GC-RT 1440 M (1400 W, Largeur de travail 40 cm, Profondeur de travail 20 cm, Guidon ergonomique et pliable)
  • Moteur puissant. Fréquence: 50 Hz
  • Double interrupteur de sécurité
  • Guidon ergonomique pliable
  • Roues réglable en hauteur pour faciliter le déplacement
  • Anti-arrachement du câble
MANTIS Motobineuse électrique 3450-02 - 1000W, Largeur de Travail 30cm, Profondeur de Travail jusqu'à 23cm
  • Moteur électrique 1000 W, puissante et silencieux. Rotation 310 trs/min.
  • 4 fraises en acier robustes pour biner, bêcher, creuser.
  • Largeur de travail 30cm, Profondeur de labour jusqu'à 23cm. Réglable sur 2 hauteurs.
  • Poids : 11kg. Un poids plume pour un travail du sol efficace avec un dos préservé.
  • 2 roues réglables sur 3 hauteurs : Transport, binage en surface, bêchage en profondeur.
VOLTR - Motobineuse électrique 750W - 4 Fraises et Largeur de Travail de 32cm, Culture de la Terre, motoculteur Potager
  • Puissante, 750W, Légère et maniable
  • Poignées ergonomiques
  • 4 fraises, 32cm de largeur de travail

Un bon jardinier est un jardinier paresseux

Au XXIe siècle, il est temps de remiser définitivement sa bêche et son motoculteur. Après des siècles de labour, le jardinier prend enfin conscience que la nature fait bien mieux les choses que lui. S’il n’y a donc plus besoin de retourner la terre, alors, comment préparer un coin du jardin pour faire un potager ? Simplement en recouvrant cet espace selon différentes techniques :

  • Bâche en plastique : ce n’est pas la solution la plus écologique car elle ne laisse pas passer l’eau. Toutefois, vous obtiendrez en quelques semaines une complète disparition des végétaux. Une fois la bâche ôtée, il vous faudra recouvrir l’emplacement de votre futur potager de paille ou de feuilles pour ralentir la repousse et nourrir votre sol.
  • Carton : le carton est fait à partir de cellulose. Il est donc totalement naturel et se dégrade facilement. Au jardin potager, vous pouvez en disposer au sol avant de les recouvrir d’un peu de végétaux et de paille. Seule précaution, choisir des cartons propres et sans encre.
  • BRF : le bois raméal fragmenté ou BRF est composé de fragments de bois de l’année. Disposez-en une couche de 8 cm sur le sol. Cette technique, si elle est un peu plus coûteuse présente bien des avantages : elle protège le sol, le nourrit et l’enrichit.

Quelle que soit la méthode choisie, il ne vous reste ensuite plus qu’à éventuellement passer un coup de grelinette pour aérer le sol (sans le retourner). Pour planter radis, laitues, courgettes et autres tomates le moment venu, vous n’avez plus qu’à écarter le paillis et à semer vos graines.

Prévention contre les parasites et maladies de l’hiver

Dès le début de la saison automnale, une période de transition au jardin débute. Découvrez les gestes à adopter pour le potager dès la fin de l’automne. Pour éviter que de nombreux parasites s’installent dans votre potager, il est nécessaire de nettoyer les planches. Un travail d’aération du sol à la grelinette permettra de nuire aux parasites et maladies d’hiver du potager.

Les légumes, qui sont pourris ou abîmés, sont à surveiller. Généralement, les parasites comme les larves ou les spores, se nourrissent des feuilles et des légumes. Pour prévenir leur apparition, il est vivement conseillé d’éliminer tous les déchets suspects, et arracher les pieds dégarnis à la fin des récoltes. Il ne faut pas attendre l’arrivée du printemps pour effectuer ces gestes.

Surveiller les légumes d’hiver

Très sensibles aux maladies d’hiver comme la rouille du poireau, la péride du chou ou le mildiou, les légumes sont à surveiller pendant la saison hivernale. Ces maladies ou la présence des parasites, sont à éradiquer aussi souvent que possible.

Les gestes de prévention sont, en effet, très efficaces pour lutter contre toutes sortes de maladies qui touchent le potager. Pour protéger les légumes des maladies fongiques qui peuvent se propager depuis le sol, un paillage est une bonne solution. Les parties d’une plante malade sont à enlever dès leur apparition.

Désinfecter régulièrement les tuteurs

Les tuteurs comme les rames de haricots, les tuteurs de tomates, ainsi que les autres supports en bois et en bambou, sont à désinfecter régulièrement. Les parasites, tels que les spores de champignon, s’installent facilement dans ces supports pour se développer à l’approche de la période estivale.

Il est donc fortement recommandé de désinfecter rigoureusement les tuteurs. Pour enlever les parasites, qui auraient pu se loger dans les supports, des solutions de sulfate de cuivre à 3% existent. Très efficaces, ces produits vous aideront à bien désinfecter le matériel du potager.

Arracher les mauvaises herbes

Les terres du potager comportent souvent des mauvaises herbes. Ces dernières poussent en effet plus rapidement dans les terres riches. Les herbes sont susceptibles d’attirer toutes sortes d’insectes comme des coléoptères.

Ces espèces peuvent transmettre des maladies au potager. Arracher les mauvaises herbes est donc un geste à effectuer aussi souvent que possible, afin d’éviter l’apparition de ces insectes nuisibles pour les légumes du potager.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici