Guillaume Musso, un des auteurs les mieux payés en France, va sortir un nouveau livre

Le dernier livre de Guillaume Musso, Un appartement à Paris, est sorti en 2017. Celui qui fait partie des auteurs les mieux payés en France, va sortir un nouveau livre en 2018. Mais qui est cet auteur ? Et quel est son prochain livre ?

Musso, cet écrivain français à succès

Musso est un écrivain français originaire d’Antibes. Né en 1974, il prend goût à l’écriture lorsqu’il est encore étudiant. Il publiera son premier roman en 2001, Skidamarink.

En 2004, après avoir été victime d’un terrible accident de la route, Guillaume Musso est inspiré pour écrire un roman à propos d’un petit garçon qui revient de la mort, Et après. Ce livre connaît un véritable succès et dépasse les deux millions d’exemplaires vendus. Une adaptation cinématographique du roman suivra en 2009 avec John Malkovich, Romain Duris et Evangeline Lilly.

Ensuite, Musso a continué à écrire des romans, à hauteur de un par an :

  • en 2005, Sauve-moi,
  • en 2006, Seras-tu là,
  • en 2007, Parce que je t’aime,
  • en 2008, Je reviens te chercher,
  • en 2009, Que serais-je sans toi ?,
  • en 2010, La Fille de papier,
  • en 2011, l’Appel de l’ange,
  • en 2012, 7 ans après,
  • en 2013, Demain,
  • en 2014, Central Park,
  • en 2015, L’instant présent,
  • en 2016, La Fille de Brooklyn,
  • en 2017, Un appartement à Paris,
  • en 2018, La jeune fille et la nuit.

Son premier roman, Skidamarink, a été publié aux éditions Anne Carrière. Tous les suivants sont parus chez XO éditions. Pour le prochain, La jeune fille et la nuit, ce sera chez Calmann-Lévy aux côté de son éditrice Caroline Lépée.

Musso a vendu plus d’un million cinq cent mille livres en 2017. Au total, ce ne sont pas moins de 32 millions d’exemplaires vendus. Ces chiffres font de lui l’écrivain qui vend le plus de livres en France.

La jeune fille et la nuit, le nouveau roman de Musso

Le nouveau roman de Musso, La jeune fille et la nuit, paraitra le 24 avril 2018 au prix de 21,90 euros. Pour la version numérique, le livre de 450 pages sera disponible au prix de 13,99 euros. Cette fois, ce ne sera plus chez XO éditions mais chez Calmann-Lévy.

Pour l’heure, l’auteur a uniquement dévoilé la couverture de son prochain roman. Pas d’autre détail supplémentaire. Ce quinzième roman reste donc un véritable mystère pour ses fans qui l’attendent de pied ferme.

Le 20 décembre 2017, l’auteur avait publié une photo sur Instagram pour annoncer la nouvelle à ses lecteurs. Il précisait que son nouveau roman commencerait « ici » c’est-à-dire à Antibes, sa ville natale.

Mi-mars, l’écrivain informe ses lecteurs qu’il effectue les dernières corrections de son manuscrit. Il invite d’ailleurs à souscrire à sa newsletter pour être tenu au courant des dernières actualités de son prochain roman.

Enfant, Musso n’aimait pourtant pas les livres

Lorsqu’il était enfant, Musso n’aimait pourtant pas les livres. Enfin, il ne les a pas aimés tout de suite. Sa mère bibliothécaire ne l’a jamais forcé à mettre le nez dans les livres. D’ailleurs, à l’époque, il détestait les livres. Les seuls qui l’intéressait étaient les bandes dessinées.

Un jour, une histoire ne l’a pas laissé de marbre. Musso a connu son premier enthousiasme pour les livres lorsqu’il a lu Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë. C’est à partir de cet instant que Guillaume Musso s’est plongé dans les livres pour ne plus s’arrêter.

À force de lire, l’écrivain français a ressenti le désir d’écrire. C’est en gagnant un concours mis en place par son professeur de français que Musso a compris qu’il pouvait toucher des gens grâce à son écriture.

Musso met en avant sa source d’inspiration : la frustration provoquée en lui à cause de la réalité. Il cite Vargas Llosa pour dire que la réalité est mal faite. Ainsi, Musso s’inspire de cette frustration pour créer sa réalité dans sa fiction.

Son succès, Musso le doit… à lui-même

Lorsqu’on lui fait remarquer qu’il est l’un des écrivains français les plus lus, Musso en éprouve de la satisfaction et de la fierté. C’est à l’âge de 23 ans qu’il a commencé à poster ses manuscrits aux maisons d’édition. À l’époque, il ne connaissait personne qui puisse le pistonner. Personne ne l’a aidé à se faire sa place. Il s’est débrouillé seul et il faut dire qu’il a plutôt bien réussi.

Selon lui, il n’applique pas de recette miracle. Simplement, il se met à la place de ses lecteurs et écrit ce que lui aimerait lire. Dans ses histoires, il parle beaucoup d’amour. Musso précise qu’en effet, c’est « l’amour ou le manque d’amour qui guide une bonne partie des comportements humains ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *