La qualité de l’eau provenant du robinet laisse souvent à désirer. Bénéficier d’une eau propre à la consommation nécessite d’utiliser des appareils de traitement de l’eau. Parmi ceux-ci se trouvent l’adoucisseur et l’osmoseur, des équipements de purification de l’eau dont les rôles sont complémentaires. Cependant, l’adoucisseur se différencie de l’osmoseur quant au principe de fonctionnement, au mode d’installation et au processus de filtration de l’eau.

Principe de fonctionnement : l’osmoseur purifie l’eau, l’adoucisseur en élimine le calcaire

L’osmoseur et l’adoucisseur fonctionnent de différentes manières. L’adoucisseur est utilisé particulièrement pour éliminer le calcaire de toute l’eau d’une maison. Il réduit ainsi la dureté de l’eau pour vous permettre de bénéficier d’une eau plus douce. Pour y parvenir, il se sert d’une résine de synthèse porteuse d’ions sodium qui absorbe les résidus de calcaire. Cette résine retient ainsi les substances entartrantes.

Avec un adoucisseur d’eau, vos cheveux, votre peau et votre linge évitent toute détérioration. De plus, la durée de vie de vos canalisations et installations domestiques (lave-vaisselle, bouilloire…) est prolongée : les fabricants vous permettent d’en savoir plus sur le fonctionnement d’un adoucisseur d’eau en vous fournissant tous les détails nécessaires sur ses composantes et son mode d’emploi.

En ce qui concerne l’osmoseur, son rôle est de purifier l’eau. Il améliore la qualité de l’eau de boisson en la rendant plus pure et nette. Dans son action, il élimine le goût désagréable du chlore ainsi que l’ensemble des particules et des minéraux. L’eau, dont le goût est désormais neutre, est plus aisée à boire. Avec ce système de filtration d’eau, vous obtenez une eau d’une qualité optimale.

un verre d'eau

L’installation : l’adoucisseur à l’entrée d’eau principale, l’osmoseur à la cuisine

L’osmoseur et l’adoucisseur sont disposés différemment dans un logement. L’adoucisseur est toujours installé près de l’arrivée principale d’eau dans une maison. De préférence, il doit être positionné avant le cumulus et dans une pièce propre. La pièce en question doit également être :

  • sans humidité,
  • à température ambiante,
  • bien ventilée,
  • dotée d’une surface plane,
  • équipée d’une prise électrique.

L’installation d’un adoucisseur nécessite l’intervention d’un professionnel agréé. Avant de l’installer, il importe d’aménager un raccordement à l’égout dont la charge électrique est interrompue entre l’appareil et les canalisations. Souvent, l’installation en amont d’un réducteur de pression doit être aussi effectuée. Il en est ainsi, car la pression moyenne de l’eau exigée dans vos canalisations doit être comprise entre 4 bars en statique et 1,5 bar en dynamique.

Quant à l’osmoseur, il se pose directement à la cuisine. La plupart du temps, l’osmoseur est installé en dessous d’un évier et associé à un robinet déporté. D’autres modèles d’osmoseurs peuvent être installés sur l’évier. L’avantage de l’osmoseur est qu’il n’exige pas la présence d’un professionnel pour être installé. En réalité, la majorité des modèles est fournie en kit complet à installer soi-même. Au-dessus ou en dessous de l’évier, il faut fixer l’osmoseur au mur pour pouvoir l’utiliser par la suite. Pour l’associer au robinet, il faudra le glisser entre l’arrivée d’eau de la cuisine et le point de distribution avec des raccords flexibles à visser.

Certains osmoseurs portatifs peuvent être utilisés comme fontaine sans raccord de plomberie. Ils sont tout simplement branchés sur l’ouverture de votre robinet existant. Pour l’osmoseur sur distribution complète, vous devez aménager un espace plus large. Dans ce cas précis, les services d’un plombier sont nécessaires pour réaliser les soudures de cuivre et les raccords étirés. Quel que soit le type d’osmoseur choisi, il doit être raccordé à une évacuation d’eau permettant d’éliminer les condensats.

Deux procédés distincts de filtration d’eau

Les deux appareils utilisent des systèmes de filtration distincts pour rendre l’eau pure. L’osmose inverse est le mode de filtration utilisé par l’osmoseur. Il consiste à soumettre l’eau à une forte pression avant qu’elle emprunte les divers filtres de l’osmoseur. Ces derniers se chargent d’immobiliser les particules de pesticides et de métaux lourds en ne laissant circuler que les molécules d’eau. Il faut noter que l’osmoseur comporte 5 parties dans lesquelles passe l’eau pour être purifiée :

  • un préfiltre pour retenir les particules de dimension supérieure à 5 µm,
  • un deuxième filtre granulé au charbon qui absorbe les substances chimiques (pesticides, chlore, nitrate…),
  • un troisième filtre composé d’un bloc de charbon pour continuer la suppression des micro-organismes,
  • une membrane filtrante très fine qui débarrasse l’eau de 98 % des impuretés,
  • un réservoir de stockage de l’eau comportant un post filtre destiné à enlever toute odeur avant de le distribuer.

L’adoucisseur, en revanche, débarrasse l’eau du calcaire en deux phases : la phase service et la phase régénération. À la phase service, l’eau traverse la résine pour permettre la dissolution des ions calciums et magnésiums. Ces ions, qui produisent le calcaire, sont remplacés dans l’eau par les ions sodiums sous l’action de la résine. Pendant la phase de régénération, la résine est rechargée de nouveaux ions sodium à l’aide de la saumure contenue dans le bac de sels régénérants. Cette étape achevée, vous pouvez profiter de votre eau adoucie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici