Tout le monde connaît le recyclage. Désormais, faites place à l’upcyclage. En bon français, on dit plutôt surcyclage, mais les deux termes cohabitent largement sur Internet. De quoi s’agit-il ? Globalement, de récupérer des objets et des matières usagers pour leur donner une nouvelle vie. Avant, on parlait de récup », mais l’upcycling, c’est beaucoup plus chic.

Redonner vie à des objets, un concept de plus en plus prisé

On n’y pense pas toujours, mais le terme « recycler » est assez transparent. Il s’agit de prendre un produit et de le replacer dans le cycle de la consommation : produire, acheter, consommer. On recycle quand, au lieu de jeter quelque chose, on le replace sur la chaîne de production qui le ramènera jusque dans les mains du consommateur.

Alors, pourquoi désormais faut-il surcycler ? Parce que tout ne se recycle malheureusement pas, alors il convient parfois de dépasser (de surpasser même) ce cycle mortifère de la consommation. Quand on surcycle, on sort un produit du cycle dans lequel, faute de pouvoir le remettre du côté de la production, on le condamne à la déchetterie.

Plus prosaïquement, le surcyclage consiste à récupérer des produits que l’on aurait normalement jetés et de les transformer pour augmenter leur valeur. Une vieille baignoire traîne dans la rue ? Découpez-la, peignez-la et garnissez-la de coussin, vous aurez un canapé original et pour le moins solide ! L’upcycling demande donc une certaine imagination et un peu de débrouillardise. La base du DIY donc.

Le surcyclage des meubles dans la décoration d’intérieur

Ce qui est beau dans le surcyclage, c’est qu’il peut être pratiqué partout et par n’importe qui. Bien sûr, certains projets de surcyclage nécessiteront du matériel et un savoir-faire professionnel. Néanmoins, si vous avez du temps, un peu de volonté et de l’imagination, vous pourrez upcycler presque tout ce qui vous tombe sous la main.

Un autre aspect positif du surcyclage, c’est qu’il révèle les trésors qui se cachent dans ce que nous considérons souvent à tort comme des poubelles. Pas étonnant que les Anglais traduisent l’expression « le malheur des uns fait le bonheur des autres » par « la poubelle de l’un est un trésor pour l’autre ».

Si le upcycling rencontre un tel engouement, c’est aussi parce qu’il suscite l’intérêt des amateurs de décoration d’intérieur. Il permet de personnaliser à bas prix son ameublement tout en affirmant sa personnalité. Le surcyclage est le rêve de tous les passionnés de déco. C’est un procédé idéal pour se payer de nouveaux meubles en permanence sans se ruiner et tout en s’amusant.

Bien sûr cet engouement pour le surcyclage a aussi été rendu possible par les modes actuelles en matière de décoration d’intérieur. Le cocooning scandinave cohabite actuellement avec un intérêt tout particulier pour les décorations industrielles ou rurales brutes, mais pas trop chargées. Un style idéal pour y intégrer des meubles surcyclés originaux et tirés de matières premières inhabituelles.

Les vêtements aussi : upcycling et mode

Face au succès du surcyclage dans la décoration d’intérieur, le phénomène n’a pas tardé à atteindre le monde de la mode vestimentaire. Il faut dire que le secteur a vu son image se détériorer rapidement depuis quelques années. La fast-fashion, son impact écologique et les scandales d’une économie reposant sur l’esclavage de certaines populations n’ont vraiment pas aidé. Les amoureux de la mode se sont trouvés bien embêtés et ils ont dû trouver une solution.

Le surcyclage en est une toute trouvée. Il permet de ne pas alimenter la surconsommation vestimentaire affreusement polluante tout en s’achetant régulièrement de nouvelles pièces. Mieux encore, il permet de fabriquer ses propres vêtements et de se créer un style unique. À une époque où la fast-fashion multiplie les pièces et baisse les prix, il est de plus en plus difficile de porter des vêtements originaux.

Pour le surcyclage des vêtements, il y a deux voies possibles. Soit, des vêtements sont récupérés et recyclés pour fabriquer d’autres choses à partir de leurs fibres. On se trouve alors souvent plus du côté d’un recyclage classique. Soit, on récupère des matières premières inhabituelles pour faire des vêtements : bâches de camions, drapeaux, gilets de sauvetage, housse de siège, bâches publicitaires, etc.

Quelques beaux projets de surcyclage dans la mode et la déco

Si vous souhaitez en apprendre plus sur le surcyclage dans la mode et dans la décoration intérieure, vous pouvez vous tourner vers quelques-uns des plus fameux projets dans le genre.

Citons par exemple la marque Bilum qui récupère beaucoup de matières premières très différentes pour réaliser des sacs, des porte-monnaie et d’autres accessoires du genre. Cette entreprise 100 % française (toute la chaîne de production se trouve dans l’Hexagone) récupère des matières premières parfois très surprenantes, comme les blousons de la gendarmerie nationale !

On peut également citer les ateliers extramuros, qui sont spécialisés dans la fabrication de mobilier haut de gamme. Sauf que ces ateliers ont pour originalité de n’utiliser que des chutes de bois récupérées. La matière première n’est donc pas très chère, mais le travail de conception et de réalisation est extrêmement soigné. Résultat, des meubles extraordinaires et très originaux.

Quelques idées de projets DIY

L’upcycling réalisé par des professionnels est souvent très impressionnant. Il témoigne d’une inventivité et d’un savoir-faire rare. Dans le cas de la menuiserie, être capable de récupérer quelques meubles en mauvais état pour utiliser leur bois et produire un meuble de grande qualité n’est pas à la portée de tous. Malgré tout, il est tout à fait possible de mener quelques projets de surcyclage soi-même. L’upcycling est tout à fait ouvert au monde du DIY.

Parmi les projets que l’on retrouve toujours sur Internet, citons les 10 plus populaires :

  • Un dessous-de-plat fabriqué avec des bouchons de liège.
  • Le cache-pot fabriqué à partir d’un jean.
  • Le jean (encore !) transformé en sac de plage.
  • Un arrosoir troué qui devient un pot de fleurs.
  • La table basse en palette de bois. Elle est là depuis les années 90 et c’est probablement le projet à l’origine de toutes les autres idées d’upcycling du monde.
  • L’arbre à chat en bois flottant (le plus élégant de la liste).
  • La lampe bouteille de vin, un grand classique.
  • La robe trouée qui devient un chouchou.
  • La chambre à air de vélo tressée en collier, en bracelet, ou bien même en ceinture.
  • Une vieille valise pour faire le panier du chien (ou du chat).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici