Longtemps réservée aux plus riches, considérée comme du grand luxe, la piscine s’est désormais bien popularisée dans les extérieurs. En 2018, c’était près de 2,5 millions de Français qui en possédaient une. Accessibilité de prix, diversification du marché, plein de raisons expliquent ce boom des piscines privées dans les dix dernières années. Toutefois, une piscine demeure un certain investissement, aussi vaut-il mieux tout mettre en œuvre pour bien l’entretenir. Il est notamment primordial de la vider. Comment faire ?

Pourquoi faut-il vider sa piscine ?

Si vous n’êtes pas particulièrement au fait des démarches d’entretien d’une piscine, cela pourrait peut-être vous étonner. Pourtant, c’est absolument nécessaire de vider sa piscine dans certaines circonstances. La recouvrir, la filtrer, traiter son eau : oui, bien sûr. Cela toutefois ne suffit pas à la conserver en bonne condition selon les soucis qui peuvent la toucher.

Pour autant, selon le type de piscine, c’est une démarche risquée qui peut risquer d’endommager le matériel. Dans le cas d’une piscine enterrée, par exemple, avant de procéder à la vidange complète de sa piscine, il faut s’assurer de bien suivre les points de sécurité. Pensez avant tout à vérifier auprès du constructeur les étapes qu’il vous recommande, afin de rester dans les termes de la garantie. Vous devrez expliquer que votre piscine est dans un des cas suivants :

  • votre traitement d’eau change et n’est pas compatible avec l’ancien, aussi une vidange totale est nécessaire ;
  • vous n’arrivez plus à équilibrer correctement votre eau, qui est saturée de chlore ;
  • la piscine est de couleur verdâtre, l’eau doit être changée ;
  • du calcaire recouvre la piscine, le carrelage comme les parois, nécessitant ainsi un traitement ;
  • vous effectuez des travaux sur votre bassin, tels que sur les joints ou le liner.

Autrement, si vous possédez une piscine hors sol, vider votre piscine sera bien plus récurrent. En effet, il est nécessaire de les préparer pour l’hivernage : soit enlever l’eau pour éviter le gel de ces bassins. Une des méthodes la plus efficace pour vidanger sa piscine est d’utiliser une pompe à vide.

Qu’est-ce qu’une pompe à vide et laquelle choisir ?

De manière générale, le vendeur ou le fabricant aura tendance à vous recommander la vidange par tuyau d’arrosage. Si cette solution est très simple, elle est toutefois très chronophage. Cela met déjà un temps important de vider une piscine, car il s’agit d’un volume d’eau conséquent.

Se tourner vers une méthode alternative, tout aussi efficace, peut vous faciliter la tâche. Il y a l’option du siphonnage, certes, mais le plus rapide, c’est la pompe à vide. Cette méthode utilise en effet un système de mensuration de l’air qui permet la création de vide en quelques heures. Des experts en air comprimé seront plus à même de vous conseiller, entre autres, sur le fonctionnement et le choix d’une pompe à vide pour votre bassin.

Ce système saura également être utile dans d’autres circonstances, par exemple dans le cas d’une évacuation de sous-sol inondé. La pompe à vide se place facilement sous l’eau, dont elle détecte le niveau et entreprend de lancer l’assèchement de l’espace clos. S’il y a un petit reste d’eau sur les derniers centimètres du bassin, vous pourrez alors utiliser votre tuyau d’arrosage.

Pour choisir votre pompe, votre budget entrera forcément en jeu. Selon les performances souhaitées, telle que la rapidité d’évacuation de l’eau, le prix de la pompe à eau pourra augmenter. Question capacité du matériel, choisissez une pompe à eau compatible avec les eaux chlorées. Il faudra également être attentif au débit, à la profondeur d’immersion ou à la hauteur de refoulement.

Le guide pour vider sa piscine avec une pompe à vide

Bien qu’il soit nécessaire d’avoir un matériel adapté pour réaliser facilement sa vidange pour l’hivernage de sa piscine, la réalisation elle-même ne sera pas bien compliquée. Il y a seulement quelques critères administratifs et environnementaux à prendre en compte avant de se lancer. Il est en effet nécessaire de se renseigner des normes en vigueur dans votre lieu de résidence concernant les eaux usées. Plusieurs cas peuvent se poser selon le terrain dans lequel se situe votre piscine.

Si vous devez opter pour du tout-à-l’égout, cette démarche est encadrée légalement. Renseignez-vous auprès de votre mairie afin d’obtenir les autorisations nécessaires. Vous pourrez ensuite vider l’eau nettoyée, dans les volumes légaux, dans le réseau public. Autrement, vous pouvez évacuer votre eau directement sur votre terrain. Pensez également à cesser tout traitement au moins deux semaines avant la vidange de votre piscine, pour ne pas endommager votre sol.

Une fois que ces points techniques sont réfléchis, voici comment réaliser concrètement la vidange de votre piscine :

  • pensez à relier votre pompe à vide au tuyau d’évacuation ;
  • placez votre équipement sous l’eau, où le flotteur lui permettra de rester au niveau et de pointer le volume d’eau à sécher ;
  • placez l’autre embout du tuyau d’évacuation vers votre lieu de dépôt des eaux, selon les autorisations obtenues ;
  • terminez la vidange des derniers quelques millimètres d’eau restants par la procédure habituelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici