Les problèmes de dos sont une vraie plaie : pas moins de deux Français sur trois déclarent en souffrir, selon un sondage OpinionWay, commandé par l’Association française de chiropraxie. C’est un mal qu’on néglige trop souvent, alors qu’il impacte considérablement la vie personnelle et professionnelle ainsi que la qualité du sommeil.

L’importance d’une bonne literie

Si vous faites partie de cette large majorité de la population qui souffre de problèmes de dos, c’est une douleur qu’il ne faut pas négliger. En plus d’adapter au mieux son poste de travail et une pratique sportive régulière, choisir la bonne literie pour dormir peut procurer un vrai bénéfice. Seulement, entre tous les types de matelas proposés sur le marché, difficile de faire son choix et de savoir lequel est le plus adapté à son problème de dos.

Il est pourtant primordial de s’y intéresser. Les matelas trop usés exercent davantage de contraintes sur les articulations et les disques vertébraux. Une mauvaise literie est bien souvent la cause d’une partie des douleurs ressenties dans le dos, mais aussi, pour ne rien arranger, d’un mauvais sommeil. Ce dernier ne fait qu’empirer la douleur.

Avant de se concentrer sur le matelas en lui-même, il faut aussi calculer la bonne taille. Ainsi, une étude a montré que les couples qui ont choisi un matelas de 160 cm ou plus ont un sommeil de meilleure qualité et un temps de sommeil profond plus long. Et pour bien choisir la longueur, il suffit d’ajouter 20 cm à la taille du plus grand dormeur.

Sélectionner le matelas idéal

Une large gamme de matelas est proposée à la clientèle, notamment par ce spécialiste de la literie, afin de satisfaire toutes les exigences. Tout d’abord, on évite les matelas trop mous, le corps ne doit pas s’affaisser. En cas de mal de dos, il est préférable de s’orienter vers des matelas fermes, mais pas durs. L’idéal est un matelas qui accompagne les mouvements et les courbures de notre corps, comme les matelas à mémoire de forme par exemple.

Vous l’aurez compris, il ne faut pas du trop mou, mais pas du trop rigide non plus (comme un futon par exemple) ! Sinon, vous aurez mal au dos et subirez des hyperpressions sur les hanches et les épaules. Un matelas ferme et moelleux à la fois permet de maintenir la colonne vertébrale dans le bon alignement.

Pour aller dans le détail, le juste degré de fermeté de votre matelas est calculé aussi en fonction de la position dans laquelle vous dormez le plus souvent. Ainsi, on privilégie plus de souplesse si on dort sur le côté. On doit aussi prendre en compte sa corpulence : si elle est forte, on s’oriente plutôt vers un matelas ferme. Quant aux couples où les deux partenaires ont des corpulences foncièrement différentes, les spécialistes conseillent de dormir dans des lits séparés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici