Vous êtes propriétaires et vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique au sein de votre logement ? Profitez des aides de MaPrimeRénov’ pour vous lancer. Aujourd’hui, cette aide est dédiée à tous les foyers.

MaPrimeRénov’ étendue à tous les propriétaires occupants

Que vous ayez des revenus modestes ou non, il est maintenant possible pour vous, en tant que propriétaire occupant, de bénéficier des aides de MaPrimeRénov’ pour vos travaux énergétiques. Les logements mal isolés sont des gouffres financiers et il est parfois difficile de réunir tout l’argent nécessaire afin de réaliser les travaux indispensables à une bonne isolation thermique. C’est pourquoi le Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique a été remplacé par cette prime s’adaptant aux nouveaux besoins des propriétaires.

Depuis le 1er janvier 2021, les conditions de MaPrimeRénov’ ont été modifiées. Jusqu’à présent réservée aux propriétaires modestes et très modestes, elle est maintenant à disposition de tous les propriétaires occupants. Et, à partir du 1er juillet prochain, les bailleurs pourront, à leur tour, en bénéficier. Toutefois, la hauteur de cette prime va être définie en fonction des revenus fiscaux de référence des ménages.

Les travaux pris en charge par cette prime

Que faut-il faire afin de pouvoir bénéficier de cette aide ? Pour chaque type de travaux choisi, vous allez devoir faire un dossier de demande. Nous vous conseillons de vous rendre sur travaux.com afin de choisir votre ou vos artisans, puis de remplir votre ou vos dossiers. Si vous décidez de vous engager dans de nombreux travaux, les demandes peuvent prendre du temps.

La démarche s’effectue uniquement sur le site maprimerenov.gouv.fr. Ciblant seulement les travaux énergétiques, les aides peuvent être accordées pour les travaux :

  • de toiture : de 7 à 25 € /m²
  • de murs : de 15 à 75 € /m²
  • de changement de fenêtres : 100 € maximum par fenêtre
  • de changement de mode de chauffage

Les travaux pour modifier votre mode de chauffage vont être un peu différents des autres. Vous allez devoir préciser quel type de chauffage vous souhaitez installer. Nous vous conseillons de faire des simulations avant de prendre votre décision. Il est important pour vous de savoir quel montant vous sera versé via cette prime, quel chauffage sera le plus adapté pour votre logement au niveau thermique et financier. 3 solutions peuvent vous convenir : la chaudière à bois, la chaudière à granulés ou la pompe à chaleur air-eau. Le montant de l’aide est significative, elle peut atteindre les 10 000 € pour une installation estimée entre 15 000 et 20 000 €.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici