En été, pendant les fortes chaleurs, il est fréquent de trouver l’air trop sec chez soi. En hiver, avec les radiateurs électriques, le problème se repose fréquemment. Or, l’air trop sec peut être particulièrement désagréable et agressif pour la peau et les sinus des plus sensibles. Heureusement, un humidificateur d’air peut régler le problème. Lorsqu’il fonctionne avec des ultrasons, il gagne davantage en efficacité.

Comment fonctionne un humidificateur à ultrasons ?

Le fonctionnement des humidificateurs à ultrasons est assez simple et pourtant extrêmement efficace. L’appareil dispose de trois éléments essentiels. D’abord, un réservoir d’eau qui lui permettra d’augmenter l’humidité de l’air dans la pièce où il est placé. Ensuite, une plaque ultrasonique qui permettra de vaporiser l’eau. Enfin, un ventilateur qui permettra d’envoyer l’humidité dans la pièce. À cela s’ajoute un flotteur qui coupe l’appareil quand il n’y a plus d’eau.

À l’intérieur de l’humidificateur à ultrasons, l’eau du réservoir va être apportée jusqu’à la plaque à ultrason. Quand l’appareil est allumé, cette plaque vibre et émet des ultrasons qui vont briser l’eau en bruine extrêmement fine. Le ventilateur va ensuite envoyer cette bruine vers l’extérieur pour augmenter le taux d’humidité.

Bien sûr, l’efficacité d’un humidificateur de ce genre dépend du modèle que vous prenez. Ils fonctionnent tous de la même manière, mais la taille du réservoir, de la plaque et du ventilateur doit être adaptée à la taille de la pièce que vous souhaitez humidifier. Pour les très grandes pièces ou les bureaux, il existe même des modèles d’humidificateurs à ultrasons industriels qui offrent des performances très importantes.

Quels sont les avantages d’un humidificateur à ultrasons ?

Les humidificateurs à ultrasons sont très efficaces. Cependant, ce n’est pas leur efficacité qui constitue l’argument principal de leur succès. Effectivement, ces modèles représentent aujourd’hui 90 % des achats chez les particuliers. Pourtant, ce n’est pas l’efficacité des modèles qui les convainc en premier lieu. À côté de la qualité des humidificateurs à ultrasons, ce sont d’autres critères qui l’emportent.

En premier lieu, beaucoup de constructeurs ont remarqué que les humidificateurs à ultrasons présentaient l’avantage de rendre visible la bruine envoyée dans la pièce. Ce n’est qu’un détail qui ne change rien à l’efficacité du produit, mais il semblerait que cela rassure les clients. Effectivement, les modèles sans ultrasons humidifient sans que le processus soit visible. Ils donnent donc l’impression de ne pas fonctionner.

Au-delà de ce détail trivial, l’humidificateur à ultrasons a deux avantages immenses. Premièrement, il n’émet aucune source de chaleur. Il n’est donc pas dangereux pour les enfants et peut être utilisé pendant les périodes de forte chaleur sans risquer d’augmenter la température de la pièce. Deuxièmement, il est parfaitement silencieux. Le ventilateur intégré ne fait presque aucun bruit et les ultrasons ne sont pas perceptibles par l’oreille humaine.

Comment bien choisir un humidificateur ?

Pour bien choisir un humidificateur d’air à ultrasons, il y a quatre critères majeurs à prendre en compte :
• Le débit de l’appareil doit être adapté à la taille de la pièce que vous comptez humidifier. Si vous souhaitez déplacer l’humidificateur pour qu’il vous suive, il vaut mieux qu’il soit dimensionné en fonction de la plus grande de vos pièces.
• L’autonomie de l’appareil doit aussi être prise en compte. Celle-ci dépend de la taille du réservoir. Bien sûr, plus un modèle sera gros, plus son réservoir le sera aussi. Cependant, un gros modèle pour humidifier une grande pièce consommera plus d’eau. Il faut donc étudier le ratio entre le débit et le réservoir pour avoir la meilleure autonomie et ne pas devoir le remplir toutes les heures.
• Le niveau sonore doit aussi être pris en compte. Certes, les humidificateurs à ultrasons sont très silencieux, mais ils peuvent tout de même gêner les plus sensibles, notamment dans la chambre à coucher. Référez-vous donc à la notice détaillée pour connaître le volume maximal exprimé en décibels.
• L’option automatique est aussi un avantage conséquent. La plupart des humidificateurs à ultrasons sont manuels, ce qui implique de les allumer et de les éteindre soi-même. Cependant, certains modèles s’allument et s’éteignent automatiquement grâce à un hygrostat qui mesure l’humidité de la pièce. Indiquez-lui celle qui vous convient le mieux et il se coupera quand elle sera atteinte ou s’allumera quand elle sera trop lointaine.

Les inconvénients d’un air trop sec chez soi

Si les humidificateurs à ultrasons ont autant de succès, c’est parce qu’ils présentent des avantages indéniables sur le marché. En revanche, si ce marché dispose d’une telle quantité de clients, c’est bien parce que l’air sec pose certains inconvénients sérieux. Pour les personnes les plus sensibles, un air trop sec peut même être très difficile à vivre.

Effectivement, un air trop sec a plusieurs effets plus ou moins importants selon les personnes. D’abord, il assèche la peau et peut donc provoquer douleurs et tiraillements. Ensuite, il assèche les yeux et peut rendre difficile la vie des personnes qui portent des lentilles. Enfin, il assèche l’ensemble de l’appareil respiratoire, ce qui est le plus gênant.

Un air sec favorise donc les nez bouchés, les maux de gorge et les toux sèches. En plein hiver, lorsque les virus et autres maladies traînent, un air asséché par les radiateurs peut rendre la vie infernale. Les personnes les plus sensibles peuvent également souffrir de saignements du nez à répétition. Idéalement, l’humidité d’une pièce doit être comprise entre 30 et 50 %.

Les humidificateurs à ultrasons gênent-ils les chiens et les bébés ?

La question peut sembler étrange, mais les bébés et les chiens ont des oreilles très différentes de celles des humains adultes. Les chiens perçoivent très bien les ultrasons et les oreilles « neuves » des bébés leur permettent également de percevoir des fréquences plus élevées. Ainsi, il est tout à fait probable qu’ils perçoivent certains ultrasons.

Pour autant, les humidificateurs à ultrasons ne sont pas déconseillés pour les bébés, bien au contraire. Les fréquences utilisées sont si élevées qu’il est tout à fait impossible, même pour un bébé, de percevoir ces ondes mécaniques. En revanche, il est possible que votre chien les entende.

Le problème, c’est qu’il est difficile de savoir jusqu’à quelles fréquences votre chien perçoit les sons. Il faudra donc essayer votre humidificateur et surveiller la réaction de votre chien. Néanmoins, sachez que les modèles les plus performants émettent des fréquences généralement bien plus élevées que celles perçues habituellement par les chiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici