La mise en œuvre d’un chantier de construction ou de rénovation doit donner lieu au respect de certaines règles de sécurité. La protection des ouvriers face aux risques de chute ou de chute d’objets est d’autant plus prioritaire lorsque les travaux sont effectués en hauteur.

Le meilleur moyen de protéger les ouvriers qui travaillent sur les chantiers BTP des risques de chute est d’installer un filet de protection qui servira à les réceptionner en cas de chute ou qui retiendra les débris. En pratique, le filet de protection peut avoir de nombreuses utilités.

Quelles sont les applications du filet de protection dans le domaine de l’industrie et du BTP et comment le choisir ?

Zoom sur les utilités du filet de protection.

Quelles sont les différentes utilités du filet de protection sur un chantier ?

Le filet de protection est un équipement indispensable sur les chantiers pour préserver la sécurité des travailleurs. Dans ce cadre, il peut leur servir à amortir les chutes, mais aussi de garde-corps pour faciliter leur circulation lors de travaux en hauteur.

Le filet de protection sert à protéger les ouvriers lors des chutes

Le filet anti-chute n’a pas vocation à empêcher les chutes des ouvriers à proprement parler. Pour ce faire, d’autres équipements doivent être mobilisés. Par contre, grâce à l’installation d’un filet anti-chute directement en dessous de la zone de travaux, les ouvriers qui pourraient éventuellement tomber éviteraient de graves blessures, car leur chute serait considérablement amortie par le filet.

Attention, la réglementation stipule qu’un filet qui a servi et qui a donc supporté le poids d’une personne doit être remplacé ou être vérifié par une personne compétente avant de pouvoir être réutilisé sur le chantier.

Par ailleurs, l’installation de ce type de filet sera indispensable dès lors que les travaux sont réalisés à une hauteur comprise entre 3 et 7,5 mètres.

Le filet de protection pour retenir les débris et gravats

Outre la chute des personnes, c’est aussi à la chute d’objets que les ouvriers qui travaillent en hauteur s’exposent. C’est la raison pour laquelle le filet anti-chute de personne doit être combiné avec un filet anti-chute de gravats ou pare-gravats.

Le fait que les équipements et outillages à main puissent tomber et risquer de blesser les ouvriers justifie aussi toute l’importance d’un filet de protection sur le chantier. D’ailleurs, ce filet s’avère aussi indispensable lors de la réalisation de travaux sur la voie publique pour éviter la chute d’objets sur les passants.

Hommes sur un chantier

Le filet de protection garde-corps

Le filet de protection ne s’installe pas toujours à l’horizontale sous les ouvriers. Il est également possible de l’utiliser à la verticale pour sécuriser la circulation et les déplacements des ouvriers lorsqu’ils travaillent en hauteur. Appelé garde-corps périphérique, ce type de filet fera alors office de rambarde pour éviter les chutes tout en maintenant la visibilité lors de la circulation sur le chantier.

Le filet de protection contre l’amiante

Les travaux de réhabilitation ou désamiantage de zones infectées par l’amiante nécessitent une vigilance toute particulière afin d’éviter d’exposer les ouvriers aux produits nocifs. En plus des équipements individuels de chaque intervenant, il sera également indispensable d’assurer la protection collective. C’est pour cette application que le filet de protection contre l’amiante sera utile. Ce filet peut notamment être utilisé pour séparer la zone saine de la zone infectée et être doublé d’une protection anti-chute pour éviter la chute de poussières et de gravât amiantés.

Ce type de filet se décline sous la forme d’un film de polyane simple ou double.

Le filet de protection personnalisé

Les experts en la matière proposent souvent un service de personnalisation afin de s’adapter aux besoins spécifiques de chaque chantier. Les filets de protection personnalisés ont pour vocation de s’adapter aux contraintes de chaque travaux et permettent alors de limiter au maximum les risques qui y sont liés. Il est par exemple possible de faire concevoir des filets acoustiques qui serviront à protéger contre les nuisances sonores.

Enfin, de manière générale, l’installation d’un filet de protection sur le chantier permettra aussi d’en dissimuler la vue aux passants. En plus de protéger des différents risques, le filet a aussi la double fonction d’assurer la discrétion des travaux.

Bien choisir son filet de protection

Le choix du filet de protection à installer sur le chantier dépendra avant tout de l’usage qu’il en sera fait et du type de travaux à réaliser. D’autres critères peuvent aussi entrer en jeu pour ce faire :

Filet de protection

Les normes

Selon l’usage auquel il se prédestine, le filet de protection doit être conçu selon une norme. Pour les filets anti-chute en général, il s’agit des normes NF EN 1263-1 et NF EN 1263-2.

Pour être sûr de disposer d’un équipement de qualité, il faudra également veiller à vérifier l’écusson d’identification du produit qui doit préciser certaines informations essentielles : identité du fabricant, date de fabrication, type et catégorie du filet, référence, numéro d’attestation de l’organisme certificateur et absorption minimale d‘énergie ou résistance minimale de rupture de la maille d‘essai suivant ISO 1806.

La résistance

Il est très important de choisir un filet de protection adapté à l’environnement dans lequel il sera utilisé afin d’éviter qu’il ne se dégrade facilement. Dans la mesure du possible, il vaut mieux opter pour un filet qui résiste aux intempéries et qui a donc été traité contre l’humidité, la chaleur, les UV… De cette manière, il ne se détériorera pas facilement sous l’effet des éléments extérieurs.

Le filet doit notamment avoir des propriétés hydrophobes pour éviter qu’il ne se gorge ou s’alourdit sous l’effet de l’humidité.

Les matériaux

Les filets de sécurité utilisés sur les chantiers doivent être conçus dans des matériaux solides et adaptés pour cette utilisation. Les plus courants sont le nylon et le polypropylène.

Le nylon est apprécié pour sa résistance à l’abrasion et sa douceur, tandis que le polypropylène lui, est plus résistant à l’humidité puisqu’il n’absorbe pas l’eau et est traité spécialement contre les UV.

La surface des travaux

Le filet de protection doit correspondre à la surface totale des travaux. Il ne doit surtout pas être trop petit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici