La majorité des Français estime qu’en été, il fait bien trop chaud dans leur logement. La demande en termes de climatisation est de plus en plus importante au fil des années. Il est donc fondamental de trouver aujourd’hui des solutions pour développer des systèmes de refroidissement plus écologiques.

Les climatiseurs sont énergivores

Actuellement, lorsqu’on souhaite s’équiper d’un climatiseur, il est essentiel de bien choisir son appareil en fonction de ses besoins (température ambiante, taille de la surface à refroidir, etc). Par ailleurs, il convient de se diriger vers un appareil de qualité qui sera, certes, plus cher à l’achat, mais plus rentable à long terme. En effet, les climatiseurs bas de gamme sont parfois moins efficaces et consomment plus d’énergie.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises proposent leur aide pour faire un diagnostic de vos besoins en climatisation et vous proposent le modèle le plus adapté. Il existe également des appareils « intelligents » qui aident à mesurer et contrôler la consommation.

La climatisation solaire

La climatisation solaire est de plus en plus présente sur le marché. En effet, face à la demande croissante en climatisation et donc en électricité, le domaine commence à se tourner vers l’énergie solaire.

Le premier concept consiste à avoir des panneaux solaires photovoltaïques pour fournir de l’électricité. Toutefois, ce système est peu performant puisqu’il faut avoir une grande surface de panneaux.

La deuxième option est le climatiseur fonctionnant par absorption ou adsorption. La compression mécanique est alors remplacée par la compression thermique. Cette solution est la plus prometteuse pour le moment puisqu’elle n’utilise pas de fluides frigorigènes, utilisent peu d’électricité et produisent du froid par le biais d’une énergie solaire inépuisable.

La bio climatisation

La dernière option pour rafraîchir l’air de façon la plus écologique possible est la bio climatisation ou RAE (rafraîchisseur d’air évaporatif). Ce système emploie l’évaporation de l’eau pour refroidir une pièce, il est donc économique et écologique.

En effet, l’évaporation de l’eau repose sur un processus naturel, sur le même principe que la transpiration. Lorsque l’air chaud entre en contact avec l’eau, une évaporation naturelle a lieu. C’est elle qui va rafraîchir la pièce en refroidissant l’air chaud et en absorbant la chaleur.

Pour y parvenir, les industriels ont conçu un appareil composé d’un ventilateur qui envoie de l’air à travers un filtre humide. Avec ce procédé, on peut obtenir un refroidissement de – 15 ° C et réduire de 80 % la consommation d’énergie.

Bien sur, il existe des solutions pour rafraîchir une pièce sans clim (fermer les volets la journée, ouvrir les fenêtres la nuit, installer un pare-soleil, etc). Avec le réchauffement climatique, ces astuces ne suffisent plus et il est essentiel de se tourner vers des systèmes de climatisation écologiques pour ne pas renforcer le réchauffement climatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici