L’an dernier 382.000 vols ont été recensés en France, ce qui représente en moyenne un cambriolage toutes les 90 secondes. Durant les périodes de vacances le risque est d’autant plus important, et beaucoup découvrent leur maison vandalisée en rentrant. Face à cette recrudescence, comment limiter les risques de cambriolages ?

Bien renforcer la sécurité chez soi

Dans plus de la moitié des cas, les cambrioleurs passent par la porte d’entrée. Aussi, pour éviter qu’elle soit tordue hors de son cadre avec un pied-de-biche, il est important d’investir dans une porte blindée (entre 1500 et 3 000 euros) ; ou à défaut, une porte d’intérieur solide et fabriquée en fibre de verre, en bois solide (verni ou non) ou encore en métal (à condition qu’elle soit renforcée avec un verrou de sécurité). Il est également possible d’y poser un blindage, un encadrement métallique ou encore des pommelles tridimensionnelles. De même, assurez-vous que les cadres de vos portes d’intérieurs soient solides.

Ensuite, il est essentiel de s’assurer de la fiabilité des serrures, les choisir de préférence multipoints, certifiée A2P (Assurance prévention protection – de 150 à 600 euros), et les faire poser par un serrurier professionnel.

Par ailleurs, dans 22% des cas de cambriolages, ce sont les fenêtres qui sont fracturées. Vous pouvez donc installer des vitres antieffraction (entre 200 et 400 euros du m²), résistantes aux chocs, et renforcer vos volets à l’aide d’une serrure (environ 90 euros). D’une manière générale, limitez autant que possible les portes vitrées.

Pour faire fuir les cambrioleurs, il est également possible de mettre en place un éclairage extérieur, mais également d’investir dans une caméra de surveillance, ainsi qu’une alarme (à partir de 350 euros) qui détecte les mouvements, les bris de vitres ou encore les portes forcées.

Autres précautions contre le vol

Cela peut paraître logique, mais pour limiter les risques de cambriolages, pensez tout d’abord à bien fermer vos portes et fenêtres.

Par ailleurs, il existe une opération appelée « Tranquillité vacances » pour qu’une ronde de policiers ou gendarmes soit mise en place en votre absence, pendant les vacances scolaires. Pour ce faire, il suffit de s’inscrire en ligne ou se rendre au commissariat le plus proche.

De plus, il est fortement déconseillé d’informer les réseaux sociaux de votre départ en vacances. En effet, certains cambrioleurs vont jusqu’à faire des recherches sur des mots clés.

Pour finir, il est fortement déconseillé de cacher vos clés à l’extérieur de votre habitation, par exemple sous un paillasson ou derrière une plante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici