L’été passe souvent à vitesse grand V. Quand la température commence à baisser et que l’automne pointe le bout de son nez, il est temps de penser à la fermeture de votre piscine et de procéder à l’hivernage de celle-ci. En effet, le gel est le principal ennemi des piscines, car les tuyaux qui gèlent et cassent sous terre sont très coûteux à identifier et à réparer. L’hivernage est également important afin de préserver la qualité du bassin. Même si vous habitez dans une région où l’hiver rime plutôt avec pluie et vent, il est important d’hiverner correctement votre piscine. Il en va de sa durabilité et de son confort. Découvrez comment effectuer cette opération correctement et dans les meilleures conditions.

Se débarrasser de l’eau verte de la piscine

Comme vous devez sans doute le savoir, les algues peuvent proliférer très rapidement et envahir votre piscine pendant les chauds mois d’été. Toutefois, elles peuvent également se multiplier pendant l’hiver si vous ne prenez pas les mesures nécessaires. C’est pourquoi il est indispensable de se débarrasser de l’eau verte lorsqu’on souhaite protéger sa piscine, y compris pendant la saison froide. Si vous constatez que l’eau de votre piscine devient verte, vous ne devriez pas attendre pour agir. Vous ne savez pas comment faire ? Il existe des formations vidéo en ligne sur internet, destinées aux particuliers, afin que vous puissiez vous occuper de votre piscine de manière autonome.

Hivernage piscine, comment faire ?

La première étape

Utilisez un grand filet de piscine pour retirer les débris de la surface de l’eau. Une fois le haut de la piscine dégagé, plongez le filet dans l’eau pour ramasser les débris sous la surface. Prenez une grande brosse pour piscine et brossez les côtés et le fond en avant et en arrière. Cela stoppera la croissance des algues qui sont responsables en majeure partie de la couleur verte de l’eau de votre piscine.

La deuxième étape

Faites marcher la pompe de votre piscine pendant environ une heure. Si vous avez un robot de nettoyage automatique, activez-le afin de vous passer de l’étape de brossage. Il prendra un peu plus de temps qu’une brosse traditionnelle, mais vous épargnera beaucoup d’efforts. Il fera une grande partie du travail délicat à votre place.

La troisième étape

Une fois que vous avez fini de nettoyer votre piscine, vous devez procéder maintenant à un traitement choc. Pour ce faire, utilisez deux fois la quantité de nettoyant pour piscine que vous utilisez normalement. Cela empêchera la prolifération des algues restantes et préparera correctement votre piscine pour la prochaine saison de baignade. Pensez également à ajouter un traitement anti phosphate et un produit de prévention des taches.

Vérifier les filtres

La fin de la saison de baignade est le moment idéal pour vérifier et nettoyer les filtres à cartouche de votre piscine. Si ceux-ci sont défectueux, vous devez penser à les remplacer. Si vous disposez d’un filtre à diatomées, vous devrez continuer à l’entretenir mensuellement. Cela inclut le lavage à contre-courant, le rechargement des diatomées et le nettoyage intégral du filtre. Vous devez effectuer ce dernier au moins une fois en hiver si vous ne vidangez pas la piscine. Si le filtre est sale, il aura du mal à garder votre piscine propre pendant l’hiver.

Si vous vivez dans une région où les hivers sont rudes, vidangez le filtre, la pompe et le chauffage de votre piscine. Pensez également à souffler dans les tuyaux à l’aide d’un compresseur d’air ou d’un aspirateur d’atelier.

Abaisser le niveau de l’eau

Abaissez le niveau de l’eau à environ 5 à 6 cm sous le skimmer sur le côté de la piscine. Pourquoi cette précaution ? Si l’eau gèle, les carreaux peuvent se fissurer. Toutefois, veillez à ne pas vider entièrement la piscine. En effet, celle-ci pourrait se déstabiliser si elle contient peu ou pas d’eau à cause de la pression hydrostatique de l’eau souterraine. En cas de fortes pluies, il pourrait y avoir des poussées de terre relativement importantes. Si jamais cela se produit, vous devriez prévoir des travaux de grande ampleur qui vous coûteront aussi cher que de construire une nouvelle piscine. Alors mieux vaut prévenir que guérir et abaisser le niveau de l’eau.

Vérifier la chimie de l’eau

Vérification Ph Piscine

Il est essentiel que vous sachiez comment vérifier la chimie de votre piscine même si vous avez recours aux services d’un professionnel pour son entretien. Le moyen le plus simple de le faire est d’utiliser des bandelettes de test. Il suffit d’en plonger une dans l’eau et de comparer la couleur des bandes au tableau figurant sur le récipient.

Les niveaux les plus importants sont le chlore, le pH et l’alcalinité. Si l’un d’entre eux est au-dessus du niveau normal, prenez les mesures nécessaires pour le corriger. Si vous fermez complètement et couvrez votre piscine en hiver, assurez-vous qu’elle est parfaitement propre avant de le faire.

Hivernage de l’équipement

Toute la plomberie de la piscine doit être hivernée, y compris la pompe, le chauffage, le filtre et les tuyaux souterrains. Pour ce faire, utilisez un aspirateur eau-sec ou de l’air comprimé pour retirer l’eau de la conduite. Ensuite, vous pouvez mettre de l’antigel dans les tuyaux. Vous devez ensuite boucher les tuyaux pour empêcher l’eau de pénétrer à l’intérieur. Avec les bons outils, vous pouvez effectuer vous-même l’hivernage de votre piscine. Et si vous n’êtes pas sûr de vous, n’hésitez pas à jeter un oeil sur les tutos qu’on trouve sur le web.

Couvrir le bassin

Après avoir traité l’eau et hiverné tout le matériel, vous devez maintenant couvrir la piscine. Cela vous aidera à empêcher les feuilles, les débris et les animaux d’entrer dans l’eau. Optez pour une couverture de piscine d’hiver spéciale faite en plastique. Celle-ci se maintient en place grâce à des ancres installées autour de la piscine. Ces couvertures sont très efficaces pour empêcher la saleté, les feuilles et autres débris de pénétrer dans la piscine. Quel que soit le type de bâche que vous choisissez, il est important d’utiliser un souffleur de feuilles pour éliminer les débris déposés sur la bâche.

Jetez un coup d’œil sous la couverture une fois par mois pour vous assurer que tout va bien. Vous pouvez verser environ un litre de chlore ou d’eau de javel domestique dans l’eau une fois par mois pour empêcher la formation des bactéries et des algues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici