Vous avez une porte de garage qui s’ouvre manuellement et vous en avez assez de prendre la pluie quand vous rentrez du travail ? C’est décidé, vous souhaitez remplacer votre porte par une porte motorisée. D’ailleurs, peut-on motoriser une porte déjà existante ? Quelles sont les solutions ?

Motoriser une porte existante

Pour motoriser votre porte de garage, il convient tout d’abord de déterminer le type de porte que vous avez : basculante, battante, sectionnelle ou à enroulement. C’est cela qui vous orientera vers le type de motorisation adaptée :

  • La motorisation à chaîne : elle est compatible avec les ouvertures sectionnelles et basculantes. Des rails sont fixés au plafond afin que le chariot glisse dessus. Ce système s’apparente aux chaines de vélo.
  • La motorisation à crémaillère : comme la motorisation à chaîne, elle est compatible avec les ouvertures sectionnelles et basculantes. La différence porte sur le fait que c’est le moteur qui glisse sur le rail et non le chariot.
  • La motorisation tubulaire axiale : elle s’utilise uniquement sur des portes à enroulement. Le système est similaire à celui des volets roulants (la porte s’enroule sur elle-même).
  • La motorisation à bras : elle est compatible avec les portes de garages à ouverture battante. Elle ressemble à la motorisation qu’on observe sur les portails électriques. En effets, deux bras articulés poussent la porte de chaque côté.

Pour ouvrir votre porte de garage en un clic grâce à une télécommande, vous devrez donc faire quelques travaux et acheter un moteur adapté sur un site comme Neo10.com. Cependant, si vous avez des portes de garage pliantes, vous n’aurez aucun moyen de motoriser votre porte et il faudra changer le dispositif complet.

Changer sa porte de garage

Si vous désirez avoir une porte de garage motorisée et que la vôtre ne peut pas l’être, il faudra la changer. Voici les principaux modèles qui existent actuellement sur le marché:

  • Porte de garage sectionnelle plafond : elle est composée de plusieurs panneaux rigides et glisse dans les rails latéraux pour se loger sous le plafond sans débordement.
  • Porte de garage sectionnelle latérale : elle fonctionne sur le même principe que la porte de garage sectionnelle plafond, sauf que celle-ci se loge sur le côté du garage (mur).
  • Porte de garage basculante : elle s’installe en un seul bloc sous le plafond avec une motorisation à chaîne ou à crémaillère, c’est aussi la plus abordable en termes de prix.
  • Porte de garage enroulable : ce système s’apparente à celui des volets roulants. La porte s’enroule dans un coffre placé au-dessus d’elle.
  • Porte de garage battante : elle peut s’ouvrir soit vers l’intérieur (« à la française ») soit vers l’extérieur (« à l’anglaise »).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici