En pleine période de transition énergétique, changer son système de chauffage est devenu une priorité pour certains propriétaires. En 2020, il existe divers systèmes d’aides financières, afin de réaliser des travaux dans un but de limiter son impact écologique. Quelles sont ces aides et comment les obtenir ?

Ma Prime Renov’

Pour ceux qui souhaitent savoir comment remplacer une chaudière au fioul, il est important d’être au courant qu’il existe désormais une aide baptisée Ma Prime Renov’. Destinée à remplacer le CITE depuis début 2020, cette aide sert à réduite le coût final des travaux énergétiques. Ainsi, à l’issue de ces travaux et en fonction des revenus du foyer, il est possible d’être remboursé entre 2500 et 3000 euros.

Cette aide a été mise en place dans le but d’encourager les foyers à s’orienter vers un système de chauffage plus écologique et pour soutenir les familles aux revenus modestes qui voudraient avoir un chauffage plus performant et moins gourmand en énergie.

Le CITE

Certains foyers aux revenus intermédiaires ne peuvent pas bénéficier de l’aide Ma Prime Renov’, car leurs ressources sont supérieures aux plafonds fixés. Par conséquent, en attendant la mise en place de nouveaux barèmes en 2021, ces ménages pourront bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). En 2021, ce crédit d’impôt sera transformé en prime unique qui sera versée lors de la réalisation des travaux. Il convient cependant de vérifier son éligibilité. En effet, cette année, les foyers ayant des revenus supérieurs à la catégorie « intermédiaire » ne pourront pas bénéficier du CITE.

La prime CEE pour la mise en place d’une pompe à chaleur air eau

Afin d’obtenir la prime CEE, la pompe à chaleur doit respecter certains critères comme la certification NF PAC et être aux normes concernant le coefficient de performance. En outre, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un artisan RGE et le logement doit avoir plus de deux ans. La demande de prime CEE doit être effectuée avant le début des travaux et l’envoi du dossier complet doit se faire dans un délai de dix mois maximum, après la fin de l’installation. Vous obtiendrez alors votre prime sous forme de chèque, quatre semaines après réception de votre dossier. De plus, cette prime est cumulable avec Ma Prime Renov et le CITE.

Le chèque énergie

Chaque année, des Français sont sélectionnés en fonctions de certains critères de revenus et reçoivent un chèque énergie. Le montant de celui-ci s’élève de 48 euros à 277 euros et est calculé selon la composition du foyer et ses ressources globales. Ce chèque peut alors servir à régler des factures d’électricité ou des charges de chauffage, mais aussi à financer des travaux qui permettent d’améliorer ses performances énergétiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici