L'utilisation des murs en L de soutènement

L’utilisation des murs en L de soutènement

 

Comme son nom le laisse penser, le mur de soutènement va permettre de soutenir et résister à la forte pression que peut exercer la terre d’un terrain. On rencontre les murs de soutènement le long des voiries publiques ou sur les berges mais certains l’utilise également dans leurs jardins. Zoom sur le mur de soutènement en L.

Le rôle du mur en L de soutènement

Le mur de soutènement permet de maintenir la pression exercée par un terrain, en général de la terre ou du sable. D’une hauteur pouvant aller de un mètre jusqu’à quatre mètres, il permet d’éviter de possibles glissements de terrain.

Ce mur va contenir la terre dans une zone définie et limitée. Il ne faut pas installer de mur de soutènement dans des pentes supérieures à 10°, le mur ne doit pas excéder une hauteur de quatre mètres et il est impératif que l’eau ne stagne pas à l’arrière du mur.

Comme vous pouvez le voir sur ce site, de nombreux murs de soutènements béton peuvent s’adapter aux besoins de divers chantiers.

Construction d’un mur en L de soutènement

Le projet de construction d’un mur de soutènement est l’un des plus compliqué en maçonnerie. C’est, en effet, le mur qui doit maintenir la charge qui est placée derrière. Il faut donc veiller à ce que l’étude soit faite comme il se doit et que sa construction soit bien exécutée afin de garantir une solidité dans le temps.

Bannière 728x90
  • Avant toute construction d’un mur de soutènement, il convient de s’assurer de l’absence de toute conduite électrique, de gaz ou d’eau en dessous du chantier.

  • Il est nécessaire de délimiter l’emplacement du mur en L avec des cordes et des piquets. Vous devez ensuite creuser une tranchée, puis vous devrez tasser le fond en veillant à ce que la terre soit de niveau. Verser une couche de gravier bien répartie au fond sur une épaisseur de 10 à 15 cm. Veillez à ce que la surface soit de niveau.

  • Déposez les parpaings au fond ou un béton de propreté, qui feront office de fondation au mur de soutènement. Cette fondation doit être stable car tout le mur reposera dessus. Veillez à ce que les parpaings soient bien placés, puis remblayez la fondation avec des pierres concassées, pour éviter tout effondrement dans l’avenir.

  • Il ne reste plus qu’à installer le murs en L de soutènement en béton préfabriqué, qui est dit auto-stable, car il sera stabilisé par le poids de la terre qu’il devra contenir derrière lui.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*