Comment faire son premier album de scrapbooking ?

Comment faire son premier album de scrapbooking ?

Album de scrapbooking

Le scrapbooking est une activité manuelle, accessible et très amusante. Elle consiste à fabriquer et à décorer soi-même des albums dans lesquels on peut ensuite mettre des photos et des souvenirs. La seule limite, c’est votre imagination et il est facile de faire un album de scrapbooking pour immortaliser un moment ou avec un thème (amis, famille, etc.) Cependant, pour un néophyte, il est fréquent d’avoir peur de se lancer. Voici donc quelques conseils pour bien débuter.

Élaborer un plan : choix du thème, des photos et du papier

La première chose à faire quand on décide de se lancer dans le scrapbooking, c’est justement de ne pas se lancer. Effectivement, il faut toujours commencer par élaborer un plan le plus précis de ce que l’on souhaite réaliser. On commence par le choix d’un thème : un mariage, une bande d’amis, des vacances, c’est à vous de choisir. Une fois que votre thème est élaboré, vous devez rassembler les photos qui vous plaisent le plus et que vous mettrez dans votre album.

Ensuite, il y a évidemment le choix de la décoration à faire. Les papiers pour scrapbooking sont très nombreux et vous devez en choisir plusieurs avant de vous lancer. N’hésitez pas à les compléter avec des décorations comme des rubans, mais aussi avec des objets que vous aurez collectés ou achetés vous-même en souvenir. Enfin, une fois que vous avez tout rassemblé, dessinez votre plan de scrapbooking sur une feuille en papier pour prévoir le mieux possible chaque page.

Bannière 728x90

Les techniques de base du scrapbooking : matting and journaling

Pour votre premier album de scrapbooking, vous devez maîtriser les deux techniques les plus importantes de cet art de plus en plus populaire. On les appelle le matting et le journaling. Le matting consiste à offrir un cadre à vos photos, notamment en les collant sur un papier de couleur plus grand qu’elles ou en les découpant. Il est aussi possible de coller un papier découpé dessus pour faire comme un pochoir.

Ensuite, le journaling, aussi appelé Bullet Journal, consiste à écrire, à la main ou non, toutes les légendes et les commentaires de chaque élément que vous collerez, que ce soit une photo ou un souvenir. À vous de choisir ce que vous préférez en fonction de votre thème. Quelques exercices de calligraphie vous permettront d’obtenir un rendu plus joli, mais il est aussi possible d’imprimer des textes tapés à l’ordinateur.

Créer et conserver son journal

Une fois que vous avez votre plan et que vous maîtrisez les deux techniques de bases, vous n’avez plus qu’à vous lancer. Il est souvent conseillé de déposer chaque élément sur la page avant de les coller pour vérifier que votre idée était la bonne. Cela vous permettra également de faire quelques modifications en cas de besoin, ou si vous avez une idée de génie.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à utiliser de la colle adaptée. En général, une colle à papier et une colle forte suffisent à parer à tous les besoins et à toutes les éventualités. Enfin, il faut conserver votre création. Si vous avez réalisé un album sur un cahier avec des pages fixes, placez-le dans une pochette plastique et rangez-le à l’abri de la lumière. Si les pages sont mobiles, rangez-les de telle sorte que les photos ne se touchent pas et qu’elles soient également à l’abri de la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*