Autorisations nécessaires pour construire une verrière extérieure

Verrière extérieure

Les verrières extérieures sont devenues un vrai phénomène de mode. Elles permettent de créer un espace détente en dehors de la maison mais également d’agrandir une pièce. Cependant, des autorisations sont nécessaires lorsqu’on souhaite entreprendre ce type de travaux. Voici quelques points à prendre en compte pour votre prochain investissement. Attention cependant car certaines réglementations varient d’une commune à une autre. Prenez donc soin de vous renseigner auprès de votre mairie.

PLU de la commune

Dans chaque commune, un plan local d’urbanisme est mis en place afin de respecter la réglementation applicable de l’environnement. Il n’y a pas de PLU défini, cela varie selon votre emplacement. De nombreuses normes sont à respecter quant au choix de la toiture, l’inclinaison de cette dernière, la couleur, les distances entre chaque bâtiment… Si vous souhaitez faire une verrière sur mesure, renseignez-vous bien avant auprès de votre mairie afin de vous éclairer sur le choix de cette dernière.

Votre verrière fait moins de 40m² : la déclaration de travaux

Pour construire une verrière d’une surface au sol n’excédant pas les 40m² et qui n’entraîne pas un dépassement total de 170m² pour la maison, une simple déclaration de travaux suffit auprès de votre mairie. Vous devez ainsi y renseigner les dimensions, les matériaux utilisés, l’emplacement… Mais également fournir des documents comme des plans sommaires ou des croquis représentatifs de la future verrière afin d’avoir un aperçu de son implantation dans l’environnement.

Vous pouvez faire appel à un architecte qui vous aidera dans ces démarches pas toujours évidentes à réaliser. De plus, son tampon permettra de valider la bonne concordance de votre projet avec les règles d’urbanisme en vigueur. Cependant, cela peut vite devenir un projet onéreux. N’hésitez pas à vous renseignez auprès de la mairie ou de la DDT (Direction Départementale du Territoire) sur les aides dont vous pouvez bénéficier pour remplir votre déclaration de travaux. Vous pouvez également vous tourner vers un architecte du conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement. Les délais atteignent généralement un mois. Attention néanmoins car certaines communes peuvent avoir des exigences particulières et sollicitent un permis de construire pour une verrière inférieure à 40m².

Votre verrière fait plus de 40m² : le permis de construire

Un permis de construire couvre l’introduction harmonieuse d’un ouvrage dans son environnement. Il est nécessaire pour la mise en œuvre de travaux importants. Selon l’emprise au sol de votre projet, votre commune peut se réserver le droit d’obliger l’intervention d’un architecte.

Le permis de construire s’obtient par le dépôt en mairie d’un dossier en quatre exemplaires détaillant :

  • un plan de situation du terrain
  • un plan de masse
  • un plan de coupe du terrain
  • une notice décrivant le projet et le terrain
  • un plan des façades et des toitures
  • une photographie permettant d’apprécier l’implantation de la structure dans l’environnement

Un délai d’environ trois mois est à compter à partir du jour où vous déposez votre dossier en mairie. En cas de refus, vous pouvez adresser un recours administratif par lettre recommandée à l’autorité concernée. Après l’approbation officielle de votre permis par la mairie, le code de l’urbanisme vous impose un affichage durant toute la durée des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*