Peut-on décorer un tapis ?

Un tapis décoré à la peinture

Décorer un vase, oui ; un mur, pas de problème ; un plafond, pourquoi pas… Mais alors décorer un tapis, vraiment ? Cette idée parait vraiment farfelue, mais les plus grand décorateurs ne sont-ils pas un peu dérangés aussi lorsqu’ils lancent des modes que tout le monde se dispute l’année d’après ? Alors que les timides passent leur tour, soyons fous et décorons notre tapis.

Un nettoyage en profondeur pour une tenue optimale

Avant toute chose, il convient de nettoyer votre tapis. Vous pouvez commencer par lui passer l’aspirateur mais il faudra également le nettoyer en profondeur si vous voulez que votre décoration tienne longtemps. Attention toutefois à ne pas utiliser n’importe quel produit : les produits à base de javel risqueraient d’endommager les couleurs et de laisser des taches de propre. Les produits nettoyants à sec sont également déconseillés car ils ont tendance à laisser des résidus invisibles à l’œil nu sur le tapis, résidus qui freineraient la bonne tenue de votre décoration à venir.

Le mieux est encore de faire appel à un spécialiste en la matière. Il existe de nombreux service de nettoyage de tapis kilim ou autres, qui redonneront un aspect neuf même au plus ancien des tapis.

De la peinture et des pochoirs

Une fois votre tapis nettoyé de fond en comble, vous pouvez enfin passer à sa décoration. Le mieux est encore d’utiliser de la peinture. Mais attention, une peinture trop liquide risquerait de baver et de dénaturer les motifs que vous lui imposer. Optez donc pour une peinture assez dense.

Pour l’apposer, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • La technique folle : si votre tapis est uni, vous pouvez choisir la solution de simplicité et tout simplement projeter votre peinture à l’aide d’un pinceau.
  • La technique au scotch papier : si vous souhaitez des formes géométriques grossières, procurez-vous du scotch papier – le scotch qu’on utilise généralement pour ne pas peindre les vitres lorsqu’on repeint une fenêtre -, disposez-le sur le tapis aux formes voulues et peignez entre les espaces non scotchés.
  • Les pochoirs : si vous préférez des motifs détaillés et trop précis pour être dessinés au scotch, alors il convient d’utiliser des pochoirs. Mais encore une fois attention, la peinture risque de baver sous les contours de votre pochoirs. Utilisez des pochoirs adhésifs ou confectionner vos propres pochoirs sur du gros scotch. Ceci évitera toute coulure indésirable.
  • La coloration uniforme ou bicolore : si toutefois vous ne vous sentez pas de réaliser des motifs sur votre tapis, quelle que soit leur taille, vous pouvez toujours rester simples et repeindre votre tapis d’une seule, voire deux couleurs alternées – toujours en prenant soin de séparer les parties avec du scotch pour éviter de dépasser.

Il ne vous reste maintenant plus qu’a vous lancer à l’aventure ! Qui fera le plus beau tapis ? c’est parti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*